Actualisé 19.10.2020 à 16:26

Quatre plantes que vous pouvez encore mettre en terre en octobre

Vous aimeriez avoir un balcon ou un jardin fleuri au printemps prochain? Alors, il est temps de mettre en terre ces plantes.

von
Meret Steiger
19.10.2020

C’est l’automne, l’été a définitivement tiré sa révérence. Le temps est venu de sortir sa petite laine. Même si vous n’êtes pas fan de cette saison, vous pouvez tout de même y trouver du plaisir, notamment en préparant d’ores et déjà votre balcon ou votre jardin pour le printemps prochain. Et contrairement aux mois d’été, au moins les gouttes de sueur ne perleront pas sur votre front. Vous pouvez encore mettre les plantes suivantes en terre au mois d’octobre pour avoir un jardin ou un balcon coloré au printemps.

L’ail

L’ail est une plante formidable: il est particulièrement conseillé pour les débutants et vous pouvez l’utiliser dans une multitude de plats. L’ail appartient à la famille des amaryllis, tout comme les oignons, les échalotes, la ciboulette et le poireau. Si vous plantez de l’ail en octobre, trouvez-lui un endroit ensoleillé.

Getty Images/iStockphoto

Il suffit ensuite de presser les gousses d’ail dans le sol, côté racine vers le bas. Il est important que le sol soit bien drainé, car l’ail craint l’humidité. Si vous plantez plusieurs gousses, veillez à les espacer d’environ 10 centimètres. Au besoin, vous pouvez parfaitement faire pousser de l’ail à l’intérieur.

Le crocus

Le crocus est généralement l’une des premières fleurs à faire son apparition au printemps en sortant de terre après l’hiver. Il s’agit du crocus d’automne, qui peut être planté jusqu’à Noël. Veillez à choisir la bonne variété, car il existe également des crocus à planter en été.

Unsplash

Le crocus aime également les sols bien drainés et les emplacements ensoleillés. Le trou dans lequel planter le bulbe doit faire trois fois sa taille.

L’iris

Il existe plus de 300 espèces d’iris dont la plus commune en Suisse est la flambe. Elle ressemble à une plante exotique, mais est très robuste et résiste au froid de l’hiver. Pour augmenter vos chances d’obtenir de beaux iris, on préférera les cultiver à partir de bulbes plutôt qu’à partir de semences. À l’instar du crocus et de l’ail, l’iris aime les sols bien drainés et beaucoup, beaucoup de soleil.

Unsplash

Pour une croissance optimale, les bulbes doivent être plantés dans des trous larges d’environ 25 centimètres, mais peu profonds (une dizaine de centimètres suffit). Il ne faut ensuite recouvrir que les bords du bulbe et laisser la pointe à l’extérieur. En aucun cas, il ne faut les enterrer trop profondément dans le sol.

La jonquille

La jonquille, qui est en fait un narcisse, est une fleur du printemps bien connue que vous pouvez encore planter maintenant pour une floraison au printemps prochain, lorsqu’elles viendront annoncer la fin de l’hiver. Là encore, mieux vaut opter pour des bulbes plutôt que pour des semences.

Unsplash

Les jonquilles ont, elles aussi, tendance à davantage s’épanouir dans des sols bien drainés et dans des endroits ensoleillés. D’ailleurs, elles apprécient d’être plantées en groupes.

Avez-vous déjà préparé votre jardin ou votre balcon pour l’hiver? Envoyez-nous vos commentaires!

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!