Open d’Australie: Quatre spectateurs interrogés pour avoir déroulé des drapeaux russes

Publié

Open d’AustralieQuatre spectateurs interrogés pour avoir déroulé des drapeaux russes

Depuis la semaine dernière et une intervention de l’ambassadeur d’Ukraine en Australie, les spectateurs de l’Open d’Australie n’ont pas le droit d’agiter les emblèmes de la Russie ou du Belarus.

Un drapeau russe à l’effigie de Vladimir Poutine a été déployé dans les tribunes lors du match Rublev – Djokovic.

Un drapeau russe à l’effigie de Vladimir Poutine a été déployé dans les tribunes lors du match Rublev – Djokovic.

Quatre spectateurs de l’Open d’Australie de tennis étaient interrogés mercredi, par la police, après avoir déployé des drapeaux russes, dont l’un à l’effigie de Vladimir Poutine, lors de matches, ont indiqué des médias australiens.

Ces spectateurs assistaient notamment à la rencontre opposant le Russe Andrey Rublev au Serbe Novak Djokovic, remportée par ce dernier, ont précisé les journaux The Age et Herald Sun.

«Quatre personnes qui quittaient le stade ont déployé des drapeaux et symboles inappropriés et ont menacé les agents de sécurité», a déclaré un porte-parole des organisateurs, Tennis Australia, cité par ces médias.

La police est intervenue

«La police de l’État de Victoria est intervenue et continue de les interroger. Le confort et la sécurité de tous est notre priorité et nous travaillons étroitement avec la police et les autorités», ajoute-t-on de même source.

L’AFP a contacté Tennis Australia afin d’obtenir des informations supplémentaires.

Sur des scènes diffusées sur Internet, au moins un homme est montré agitant un drapeau russe sur lequel figure le visage du président Vladimir Poutine.

L’ambassadeur d’Ukraine avait fait pression

À la suite d’une intervention, la semaine dernière de l’ambassadeur d’Ukraine en Australie, les spectateurs de l’Open d’Australie n’ont pas le droit d’agiter les emblèmes de la Russie ou du Belarus.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les joueurs de tennis russes et biélorusses participent aux tournois de tennis sous un drapeau neutre blanc et avec le statut d’indépendants.

(AFP)

Ton opinion

21 commentaires