Italie: Quatre Suisses accusés de blanchiment d'or
Actualisé

ItalieQuatre Suisses accusés de blanchiment d'or

Le parquet a mis au jour une organisation qui blanchissait de l'argent et de l'or.

La Guardia di finanza a séquestré douze voitures prévues pour le transport des billets et de l'or à blanchir. (Photo d'illustration)

La Guardia di finanza a séquestré douze voitures prévues pour le transport des billets et de l'or à blanchir. (Photo d'illustration)

Keystone

La police de Côme a mis en cause jeudi 27 personnes, dont quatre ressortissants suisses, au terme d'une enquête menée par le parquet de Côme sur une organisation criminelle de neuf personnes (dont deux Suisses). Cette organisation est accusée de blanchiment et commerce illégal d'or, ainsi que de blanchiment d'argent obtenu par évasion fiscale ou délit.

L'or et les sommes d'argent étaient d'abord transportés clandestinement d'Italie en Suisse pour être réinvestis dans la Confédération ou dans des paradis fiscaux. Ensuite, ils étaient partiellement réintroduits en Italie, toujours de façon clandestine.

Contrebande de pierres précieuses

Les criminels géraient les relations avec leurs clients italiens au travers d'intermédiaires financiers basés à l'étranger. Au cours de l'enquête - qui a eu lieu entre juillet 2015 et mai de cette année -, de nombreuses activités financières délictueuses ont été constatées, a indiqué le procureur de Côme Nicola Piacente dans un communiqué.

Le parquet a mis au jour des affaires de contrebande de pierres précieuses et d'or pour une valeur d'environ 15 millions d'euros (quelque 16,3 millions de francs), ainsi que le blanchiment de 25 kilos d'or et de billets de banque pour 2,2 millions d'euro et un demi million de francs suisses.

La Guardia di finanza a séquestré douze voitures prévues pour le transport des billets et de l'or à blanchir. Elle a aussi saisi 31 kilos de métaux précieux et 299 bijoux. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion