Pandémie - Quatre-vingts malades du Covid à l’étranger à rapatrier
Publié

PandémieQuatre-vingts malades du Covid à l’étranger à rapatrier

Les unités de soins intensifs en Suisse sont proches de la saturation. En outre, il faut de la place pour le retour dans le pays de patients hospitalisés hors des frontières et qui sont au plus mal.

La Rega a déjà procédé à de nombreux déplacements en Suisse de patients Covid.

La Rega a déjà procédé à de nombreux déplacements en Suisse de patients Covid.

Rega

De nombreux ressortissants suisses ont attrapé le coronavirus à l’étranger et ont besoin de place dans des unités de soins intensifs. Ils sont quatre-vingts et doivent être rapatriés. Plus de la moitié d’entre eux sont originaires des pays des Balkans. La Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) a été informée par le Service sanitaire coordonné (SSC) de l’armée de la situation et des mesures juridiques, organisationnelles et logistiques doivent être discutées ce lundi rapporte la «Berner Zeitung.»

Situation difficile

Lukas Engelberger, président de la CDS déclare: «La situation est compliquée. Tout cela aurait pu être évité si les gens avaient suivi les appels à la vaccination.» Car pour 10% de ces personnes, la situation est qualifiée d’«urgente». Dans les documents remis aux participants à la discussion de lundi, il est demandé aux cantons et aux hôpitaux de faire preuve de «solidarité, de transparence et d’honnêteté.» La crainte est que les centres de soins refusent d’accepter les patients rapatriés afin de garder des places de réserve libres.

Le SSC n’est pas optimiste et pense que la situation pourrait perdurer durant deux mois ou plus. Actuellement les unités de soins intensifs sont remplies à 80% de leurs capacités.

(jbm)

Ton opinion