Actualisé 20.02.2008 à 17:17

Que s'est-il passé lors de cet interrogatoire?

Interpelée pour conduite en état d'ébriété, une jeune femme a terminé son interrogatoire à plat ventre dans une marre de sang.

Le policier plaide non coupable, mais une coupure dans la vidéo de surveillance le place au centre des soupçons.

Conduite en salle d'interrogatoire d'un poste de police de Louisiane après avoir été interpelée pour ivresse au volant, la jeune femme est ressortie sur une civière avec deux yeux au beurre noir, autant de dents cassées et plusieurs coupures, raconte la chaîne TV d'information ABC News.

Comme le veut la procédure, l'interrogatoire a été filmé, mais pas en intégralité. La vidéo montre l'officier perdre patience avec son interlocutrice et éteindre la caméra. La vidéo reprend ensuite avec une image de la suspecte allongée dans son sang à même le sol avant d'être évacuée sur une civière.

La malheureuse affirme avoir été battue par l'officier de police, qui a d'ailleurs été licencié. L'avocat de ce dernier explique quant à lui que la jeune femme avait essayé de quitter la pièce et qu'elle s'était blessée lorsque l'officier de police avait tenté de l'en empêcher.

Reste à savoir pourquoi la vidéo a été éteinte par l'officier. Selon son avocat, il s'agit du protocole habituel. Les journalistes de ABC News confirment effectivement que lorsqu'une personne refuse de subir un test d'alcolémie, la caméra peut être éteinte.

(kim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!