Publié

Sorties cinémaQue voir dans les salles dès le 7 octobre 2020?

Découvrez les critiques et les bandes-annonce des nouveaux films à l’affiche cette semaine.

par
Catherine Magnin et Marine Guillain
Gabourey Sidibe, Janelle Monae et Lily Cowles dans «Antebellum»

Gabourey Sidibe, Janelle Monae et Lily Cowles dans «Antebellum»

DR

«Antebellum», de Gerard Bush et Christopher Renz

«Antebellum» dénonce (un peu trop limpidement) le racisme à travers un effrayant récit en deux temporalités. Découvrez notre critique ici.

«Un pays qui se tient sage», de David Dufresne

Au choc des images, le doc de David Dufresne confronte le poids des mots. Quelle légitimité la police a-t-elle pour recourir à la violence? Pour en savoir plus, c’est par ici.

«Never Rarely Somethimes Always», d’Eliza Hittman

À l’assistante sociale qui l’interroge sur sa proportion de rapports sexuels non consentis, Autumn (Sidney Flanigan) peut répondre par «jamais», «rarement», «parfois», ou «toujours». C’est la seule scène où l’émotion pointe dans le parcours de cette ado qui va avorter à New York. Unseul aveu à demi-mot aumilieu de non-dits qui finissent par empêcher toute empathie avec le personnage. Dommage. **

«Parents d’élèves», de Noémie Saglio

Pourquoi un jeune adulte sans travail fixe décide-t-il de se faire passer pour le papa d’un gosse qui n’est pas le sien? Parce qu’il veut séduire la maîtresse d’école. Avec ce scénario quelconque, mis en scène de manière quelconque, avec des interprètes quelconques, «Parents d’élèves» ne passera pas l’année. *

«Poly», de Nicolas Vanier

Lorsque Cécile la Parisienne déménage dans le sud de la France avec sa maman, l’intégration n’est pas des plus simples. Souvent seule, elle se prend d’intérêt pour un cirque de passage. Quand elle découvre que le poney est maltraité, elle organise son kidnapping. Adapté du feuilleton télé, «Poly» est un film familial et romanesque tout gentillet, qui s’achève sur un épilogue très gnangnan. **

«The Wall of Shadows», d’Eliza Kubarska

Plus dur que l'Everest (8848m), il y a le Kumbhakarna (7710m). Un sommet que voudrait vaincre un groupe d'alpinistes, en payant les services d'une famille de sherpas. Le père est partagé: d'un côté gagner l'argent nécessaire pour les études de son fils, de l'autre oser l'ascension d'une montagne sacrée... Documentaire flirtant avec la fiction, «The Wall of Shadows», d'Eliza Kubarska, nous plonge dans des paysages majestueux, au coeur du business de l'Himalaya, entre moyens financiers des conquérants et précarité des sherpas. Et donne une belle leçon d'humilité: après tout le père a déjà atteint le toit du monde à plusieurs reprises, lui... ***

«Contradict», de Peter Guyer et Thomas Burkhalter

Dans ce doc, vous découvrirez une nouvelle génération de musiciens ghanéen·es qui rappent leur vision d’un futur meilleur pour leur pays et leur continent. «Contradict» est notamment projeté dans le cadre du programme Ciné-docs jusqu’à dimanche. Pas vu.

Et encore

Everybody’s perfect

Le Festival du film Queer se tiendra à Genève du 9 au 18 octobre 2020. Entre films, concerts, performances et tables rondes, il sera l’occasion de découvrir le superbe doc «Sous la peau» du Genevois Robin Harsch, ou «Petite fille» du Français Sébastien Lifshitz (on avait adoré son doc «Adolescentes», montré en 2019 au Festival de Locarno). Toutes les infos ici.

Tournée Roadmovie

Le principe de Roadmovie? Parcourir le pays chaque automne et projeter des films suisses dans de petites communes dépourvues de cinéma. Le cinébus débarque en Suisse romande ce 12 octobre (dans les communes genevoises d’Avusy puis de Jussy) et poursuivra sa route en Valais ainsi que dans les cantons de Vaud, Neuchâtel, Fribourg et du Jura. Toutes les infos ici.

A la Cinémathèque suisse

Ce mercredi 7 octobre 2020, le film «Leap of Faith: William Friedkin on The Exorcist» sera projeté à 18h30 au Casino de Montbenon (salle Paderewski). Cet essai cinématographique d'Alexandre O. Philippe sera présenté en avant-première dans le cadre de la rétrospective consacrée à William Friedkin, et il sera suivi par la projection du classique de l'horreur, «The Exorcist», à 21h. Toutes les infos ici.

à lire également:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!