Un approvisionnement propre - Quelle est la part de l’électricité «verte» là où vous vivez?
Publié

Un approvisionnement propreQuelle est la part de l’électricité «verte» là où vous vivez?

Les trois quarts de la consommation d’électricité en Suisse proviennent de sources renouvelables. Mais toutes les communes ne sont pas logées à la même enseigne. Un outil en ligne fournit, suivant les régions, des informations sur son caractère écologique.

par
Jan Graber
En Suisse, l’hydroélectricité représente la plus grande part des énergies renouvelables. Mais toutes les centrales électriques n’ont pas le même niveau de respect de l’environnement.

En Suisse, l’hydroélectricité représente la plus grande part des énergies renouvelables. Mais toutes les centrales électriques n’ont pas le même niveau de respect de l’environnement.

Getty Images

La Suisse se retrouve parmi les pays européens les moins bons en matière d’expansion des centrales solaires et éoliennes. En revanche, s’agissant de l’électricité renouvelable consommée, notre contrée pointe en bien meilleure position, car environ trois quarts de l’électricité que nous utilisons provient d’une telle source – dont 66% de l’énergie hydraulique.

Une image nuancée se dessine toutefois lorsque l’on zoome à l’échelle des communes. À cet effet, la plateforme «Paysage de l’électricité suisse» (mynewenergy.ch) a été lancée en 2017. Sa carte en ligne de l’électricité fournit des informations détaillées sur le degré d’écologisation des communes en matière d’approvisionnement en électricité – des notes de 1 à 6 sont attribuées.

Des différences considérables entre les communes

Lors de la réalisation des dernières évaluations, les critères ont été renforcés. Le seul achat d’électricité renouvelable ne suffit dès lors pas pour se hisser aux premiers rangs. D’autres facteurs environnementaux jouent également un rôle: par exemple, qu’en est-il de la protection des eaux dans les anciennes centrales électriques? Quel est l’impact environnemental de la construction et de l’entretien des centrales? Quelle est la part de l’électricité provenant de l’énergie solaire, de la biomasse et des centrales hydroélectriques autochtones?

Les différences entre les communes sont considérables. Certaines localités du district d’Olten, notamment, sont actuellement tout au bas de l’échelle. Cela s’explique par le fait que l’origine de l’électricité ne peut pas être tracée avec précision. Gunzgen, Hägendorf et les villages environnants ont donc reçu un score de 2,3.

Mais même si l’origine de l’électricité est connue, les notes ne sont pas nécessairement nettement meilleures. Plusieurs dizaines de communes suisses, réparties sur l’ensemble de la carte, reçoivent une note insatisfaisante parce qu’une grande partie de leur électricité est issue de centrales nucléaires.

La pression sur les fournisseurs d’électricité augmente

Avec un score de 5,5, la meilleure place revient à la double commune de Vilters-Wangs, dans le Sarganserland. Là-bas, l’électricité provient d’un fournisseur appartenant directement à la commune. Les villes ne s’en sortent pas mal non plus; Zurich est, par exemple, actuellement la mieux notée, avec un score de 5.

Les fournisseurs d’électricité, sur lesquels les utilisateurs privés n’ont qu’une influence limitée, jouent un rôle important dans l’évaluation. S’ils possèdent de l’électricité provenant de centrales nucléaires dans leur portefeuille, cela entraîne automatiquement une moins bonne note pour la commune.

Toutefois, avec l’ouverture prévue du marché de l’électricité, la pression sur les fournisseurs devrait s’accroître. Il existe d’ailleurs déjà un instrument en ligne qui propose des informations sur le mix électrique des différents prestataires: l’outil de marquage de l’électricité de l’Association des entreprises électriques suisses.

Capture d’écran du 20 septembre 2021 du «Paysage de l’électricité suisse». Le rouge indique une mauvaise note, le vert une bonne note. Le gris signifie qu’aucune donnée n’est disponible pour la commune.

Capture d’écran du 20 septembre 2021 du «Paysage de l’électricité suisse». Le rouge indique une mauvaise note, le vert une bonne note. Le gris signifie qu’aucune donnée n’est disponible pour la commune.

«Paysage de l’électricité Suisse»

L’outil en ligne «Paysage de l’électricité Suisse» a été initié en 2017 par le WWF et mis en œuvre en collaboration avec MyNewEnergy et SuisseEnergie. Pour les années 2020 à 2022, la notation a été modifiée. Désormais, seuls les fournisseurs d’énergie dont le mix électrique est majoritairement composé d’électricité solaire, éolienne et de biomasse recevront une note verte. Le «Paysage de l’électricité suisse» a pour but de rendre la qualité de l’électricité tangible pour les consommateurs et de les sensibiliser aux sources renouvelables.

Ton opinion