Festival de Cannes: «Quelle pression d'être là parmi les plus grands!»
Actualisé

Festival de Cannes«Quelle pression d'être là parmi les plus grands!»

L'acteur Ryan Gosling est venu présenter son premier film en qualité de réalisateur, le thriller fantastique «Lost River».

par
Laurent Vidal

La présence du comédien de «Drive» est l'un des événements majeurs du festival. Tout sourire, il évoque pour «20 minutes» son film, «Lost River», projeté dans la section «Un certain regard» et en course pour la Caméra d'or.

- Dans quel état d'esprit étiez-vous avant de présenter le film?

- J'étais mort de trouille car il y a beaucoup de moi dedans Jusqu'à maintenant, je ne savais pas à quel point on peut se sentir impliqué et vulnérable quand on montre un projet qui représente trois ans de votre vie.

- L'accueil vous a-t-il comblé?

- J'ai l'impression que ça s'est plutôt bien passé. Les gens ont été indulgents parce qu'il s'agit d'un premier film. Ce coup d'essai m'a donné envie d'en faire un autre au plus vite. Et c'était très encourageant d'être sélectionné à Cannes.

- Pourquoi est-ce si important?

- Il est valorisant de se dire que mon travail a été apprécié dans un domaine où je m'essaye pour la première fois. Quelle pression incroyable d'être là, parmi les plus grands cinéastes du monde!

- Quelles ont été principales difficultés sur le tournage?

- Le temps ! Il fallait faire vite tout le temps et c'est quelque chose qui a été compliqué à appréhender. Je ne sais pas comment font les gens qui jouent dans les films qu'ils dirigent. Je les admire car jen serai incapable.

La bande annonce du film:

- Quel a été votre plus grand plaisir de réalisateur?

- Le travail avec les comédiens. Ils étaient tous épatants et très patients avec le débutant que je suis. Je me suis bien amusé à leur créer des personnages hauts en couleurs et je crois qu'ils ont apprécié cette originalité.

- Pensez-vous que cela va servir votre travail d'acteur?

- Chaque expérience nourrit l'autre. J'aime l'idée d'apprendre et de me dire que je peux m'améliorer constamment. Les réalisateurs qui m'ont dirigés m'ont donné certaines clefs pour réaliser mon film. Et je pense que je serai un meilleur acteur après avoir fait «Lost River».

- Quand vous reverra-t-on comme acteur?

- Pas tout suite. Le tournage et le montage de «Lost River» m'ont épuisé. Il faut que je prenne le temps de digérer tout cela car je viens juste de terminer le film. C'est encore trop frais pour que je puisse penser à autre chose…

Ton opinion