Etude: Quelque 60'000 morts de la rage tous les ans
Actualisé

EtudeQuelque 60'000 morts de la rage tous les ans

Près de 60'000 personnes meurent chaque année de la rage dans le monde, indique une étude avec participation suisse.

Des flacons de Rabisin, le vaccin contre la rage.

Des flacons de Rabisin, le vaccin contre la rage.

Pourtant, la maladie pourrait facilement être éradiquée en vaccinant les chiens. Les conséquences économiques sont estimées à plus de huit milliards de francs par an.

Selon cette méta-analyse à laquelle ont participé des chercheurs genevois et bâlois, le nombre de décès est de 59'000 par année, chiffre nettement supérieur aux précédentes estimations basées sur les indications des autorités.

Environ 95% des infections sont dues à des morsures de chiens, selon ces travaux publiés dans «PLOS Neglected Tropical Diseases». Les pays pauvres, où ces animaux sont le moins vaccinés, sont les plus touchés: l'Inde à elle seule compte pour un tiers des décès.

Or, comme le soulignent les scientifiques, la plupart des pays industrialisés sont parvenus à éliminer la maladie en vaccinant les chiens. En outre, le sérum prophylactique post-exposition utilisé en complément du vaccin permet de bien la traiter. Problème: en Inde par exemple, une dose coûte 70 dollars.

Trop cher

C'est trop cher pour de nombreuses personnes. En outre, bon nombre de malades meurent à la maison, soulignent les auteurs, ce qui n'incite pas les autorités à considérer la chose comme prioritaire.

Les coûts économiques sont énormes. Les chercheurs les estiment à 8,2 milliards de francs sur la base des pertes d'années de vie, d'absences au travail et de frais de traitement. Une campagne de vaccination massive des chiens coûterait moins de 1,5% de ce montant, écrivent-ils. Ces travaux ont été financés par l'UBS Optimus Foundation et le Wellcome Trust britannique. (ats)

Ton opinion