Actualisé 26.06.2020 à 08:50

Vacances

Quelques destinations gourmandes en Suisse

Vu que l’été se fera plutôt chez nous, voici quelques adresses où se rendre pour faire bonne chère.

de
Romain Wanner
De Bienne aux Grisons, en passant par le Tessin, la belle saison promet bien des plaisirs à table.

De Bienne aux Grisons, en passant par le Tessin, la belle saison promet bien des plaisirs à table.

iStock

Des adresses sympathiques où manger, la Suisse n’en manque pas. Voici une toute petite liste, très très loin de l’exhaustivité ou d’une once de représentativité des possibilités de la Suisse pas tout à fait romande. Des petits coups de cœur, plutôt jeunes dans l’âme et la cuisine, à consommer sans modération.

■Bienne Culinary Artists, c’est la Chef’s Table d’un jeune chef talentueux. Norman Hunziker propose plusieurs offres. Le menu du midi est à cocher, ludique et sympathique. Ce n’est pas tout. Il y a aussi, à choix, un menu «tout à la flamme» ou une expérience plus gastronomique, les soirs de fin de semaine.

■Région zurichoise Deux adresses dans les alentours de Zurich. Au centre-ville, on peut aller tester la Neue Taverne de Nenad Mlinarevic. Un resto basé sur le légume, pour une expérience assez déroutante, moderne et aux goûts francs.

Autre ambiance, autre expérience cette fois dans la bourgade de Regensberg. Sis dans un château, le Krone a un jeune chef, Ale Mordasini, à sa tête. Le soir uniquement, il y sert une cuisine assez gourmande, mais plutôt raffinée. On mange avec vue sur la région, dedans ou sur une très belle terrasse.

■Tessin Que de pépites dans ce canton. Des grottos fameux. À Bellinzone, on se laisse tenter par le Grotto San Michele, sis dans un château et avec une terrasse merveilleuse! À la carte, on trouve des plats canailles et savoureux. Du côté de Lugano, on ne rate pas le Ciani, du chef tessinois Dario Ranza, reconnu notamment pour son risotto.

■Grisons Expérimenter la cuisine autrement, dans une ferme. Dès le 15 juillet, la ferme bio Taratsch, à Lohn, repropose son expérience culinaire. La cheffe Rebecca Clopath cuisine produits et viandes du lieu, mais aussi des merveilles de la cueillette. Une expérience qui a son prix et à réserver à l’avance, mais qui vaut le détour.

■Région de Berne «La Suisse dans l’assiette et dans le verre», c’est le slogan du restaurant Werkhof, à Liebefeld, près de Berne. Une belle idée qui se concrétise par un menu simple le midi et jusqu’à cinq plats le soir. Le vendredi, le repas devient surprise, pour que la cuisine réussisse à éviter le gaspillage. Moderne et conscient.

Si l’on est plutôt centre-ville, alors on peut sans autre se laisser tenter par le nouveau Casino de Berne. Le lieu fait place à trois offres de restauration, gastro, bistrot et sushi. Le bistrot vaut largement le détour. Les mets sont fins, les produits sont locaux et on voit que les cuisiniers s’amusent dans l’assiette.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!