30.12.2019 à 18:20

Une famille suisse meurt à Hawaï«Quelques heures avant, j'étais dans l'hélicoptère»

Un accident d'hélicoptère a tué une famille argovienne jeudi. Un couple de Saint-Gall avait effectué un vol avec la même compagnie à peine sept heures avant le drame.

de
Julia Ullrich/vja
L'hélicoptère a été découvert dans la partie nord-ouest de l'île hawaiienne de Kauai.

L'hélicoptère a été découvert dans la partie nord-ouest de l'île hawaiienne de Kauai.

Keystone/AP/dan Dennison

Jeudi dernier, un hélicoptère de la compagnie Safari Helicopters s'est écrasé sur la côte de Na Pali sur l'île hawaiienne de Kauai, coûtant la vie aux sept personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil.

La famille suisse venait du canton d'Argovie

Les victimes sont une famille suisse de quatre personnes - dont deux filles âgées de 10 et 13 ans - qui vivait dans le district de Brugg, comme rapporté lundi par Radio Argovie, et deux touristes américaines - une femme de 47 ans et sa fille de 13 ans, de Madison au Wisconsin. Le pilote Paul Matero, âgé de 69 ans, est également décédé. Il travaillait pour Safari Helicopters depuis douze ans.

C'est le troisième accident d'hélicoptère à Hawaii cette année, selon Hawaiinewsnow. Au cours des dix dernières années, il y aurait eu neuf accidents impliquant des vols touristiques.

Un document excluant la responsabilité

Les vols touristiques sont très populaires auprès des Suisses. Un couple du canton de Saint-Gall, actuellement à Lihue sur Kauai, avait effectué un vol panoramique avec un appareil de Safari Helicopters à peine sept heures avant le tragique accident. «Nous n'avons jamais pensé que l'hélicoptère pouvait s'écraser», a déclaré Michael* à «20 Minuten». Lui et son amie se disent profondément choqués par ce terrible événement. «Cela aurait pu nous arriver.»

Avant d'effectuer le vol en hélicoptère, le couple a suivi une formation: «On nous a expliqué quoi faire en cas de crash en mer. J'ai dû signer un formulaire qui libérait la société de toute responsabilité.» Le couple a trouvé le vol «très agréable». «Notre pilote savait exactement ce qu'il faisait, il était très professionnel.»

«Nous étions en mer lorsque nous avons vu deux hélicoptères dans le ciel, dont un qui ressemblait aux appareils de la Rega.» Ce n'est que vingt-quatre heures plus tard que le couple a appris à la radio qu'un hélicoptère de Safari Helicopters avait disparu; puis, peu après, le crash et la mort des sept passagers.

«Nous avons parfois volé très près des falaises»

D'autres lecteurs de «20 Minuten», qui avaient effectué des vols touristiques sur cette île, ont également été choqués par la nouvelle de cet accident. «Parfois, nous volions très près des falaises et des rochers», se rappelle Janis*, qui s'était rendu à Hawaii en août 2019. Néanmoins, il insiste sur le fait qu'il avait eu totalement confiance dans le pilote et beaucoup de plaisir.

* Nom connu de la rédaction.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!