Propos misogynes: Querelle au sein de l'UDC lucernoise
Actualisé

Propos misogynesQuerelle au sein de l'UDC lucernoise

Le président de l'UDC lucernoise, le conseiller national Josef Kunz, demande que René Kuhn, le président de l'UDC de la ville de Lucerne, soit exclu du parti, a-t-il dit mardi à l'ATS.

M. Kuhn a rédigé un pamphlet insultant contre les femmes de gauche.

René Kuhn les traite notamment «d'épouvantails à moineaux». Il leur reproche aussi «d'être vêtues de guenilles et de ne pas se maquiller alors qu'elles en auraient grand besoin.»

La direction de l'UDC du canton de Lucerne se réunit le 20 août pour débattre de l'affaire. C'est toutefois l'UDC de la ville qui devrait exclure M. Kuhn. Or, la section soutient son chef, qui sur son site Internet a tenté en soirée de se justifier, expliquant avoir «brisé un tabou» en «écrivant peut-être ce que beaucoup pensent mais n'osent pas dire».

M. Kuhn bénéficie néanmoins du soutien de la section de la ville de Zoug. Dans un communiqué publié également en soirée, celle-ci reconnaît que les propos du Lucernois sont polémiques, mais qu'ils ont le mérite de remettre en question un «féminisme irréfléchi».

(ats)

Ton opinion