MYSTÈRE: Qui a construit ce village de fées?
Publié

MYSTÈREQui a construit ce village de fées?

Dans une forêt du Connecticut se trouve un village de fées. Mais personne ne sait qui l’a construit.

par
Meret Steiger
Cette route forestière se situe à Waterbury, dans le Connecticut. Au bout, un sentier mène plus profondément dans la forêt…

Cette route forestière se situe à Waterbury, dans le Connecticut. Au bout, un sentier mène plus profondément dans la forêt…

Atlas Obscura
… directement dans un village de fées. Le Little People’s Village est un véritable mystère dans la région.

… directement dans un village de fées. Le Little People’s Village est un véritable mystère dans la région.

Atlas Obscura
Personne ne sait qui a construit les nombreuses petites maisons dans la forêt. La rumeur dit qu’une femme d’un village voisin se sentait poursuivie par des fées.

Personne ne sait qui a construit les nombreuses petites maisons dans la forêt. La rumeur dit qu’une femme d’un village voisin se sentait poursuivie par des fées.

Atlas Obscura

En bref

  • Dans un coin de forêt perdu du Connecticut se trouve un village de fées.
  • Les autochtones l’appellent le village de Lilliputiens: Little People’s Village.
  • On ne sait pas qui l’a construit.
  • Les visiteurs témoignent d’une «expérience surréaliste».

Dans une forêt du Connecticut se trouve un village de fées. On ignore qui l’a construit.

Cachées au fond d’une forêt, au bout d’une route forestière, se trouvent les ruines de maisons miniatures, une espèce de village de fées abandonné. Le Little People’s Village de Waterbury, dans le Connecticut, est presque oublié, mais pas complètement.

À côté des maisons de Lilliputiens, partiellement taillées directement dans la roche, on trouve également un trône, énorme en comparaison des maisons. Ce dernier est entouré d’un jardin en ruine. Mais la végétation s’est propagée hors des «jardinets» et a fini par envahir tous les bâtiments.

Joli et mignon, mais aussi un peu sinistre

Si un village de fées est a priori considéré comme très mignon par la plupart des gens, il a par contre un côté sinistre lorsqu’il est en ruine et à l’abandon. Les visiteurs parlent d’une «expérience surréaliste» et du sentiment de «ne pas être les bienvenus sur les lieux».

Une touriste dit avoir ressenti le besoin soudain de quitter les lieux au plus vite, alors que son compagnon n’a, par contre, rien ressenti et a même eu envie d’observer les maisonnettes de plus près. Elle s’est toutefois sentie si mal à l’aise qu’elle l’a attendu un peu plus loin. Elle raconte qu’à peine sortie de la forêt, ce sentiment de mal-être l’avait quittée.

William entendait des voix

Mais qui a construit le village? À ce sujet, les avis des autochtones de Waterbury divergent. La rumeur dit que le village de fées est l’œuvre d’un homme dont la femme avait des visions. Elle était «hantée» par les fées et a demandé à son mari de leur construire un village pour qu’elles la laissent tranquille.

Une autre légende parle de William, un ancien habitant de Waterbury. On raconte qu’il entendait des voix, celles des fées, qui lui ont ordonné de leur construire un village. Et bien que William ait exaucé leur vœu, les créatures fantastiques l’auraient par la suite fait sombrer dans la folie. On raconte que les nuits de pleine lune, on peut entendre le rire sournois des fées qui ont joué des tours à William.

Peu de vandalisme

La théorie la plus vraisemblable est que le village de fées est censé être une attraction touristique. On ne sait cependant pas qui a voulu s’en servir pour attirer les touristes. L’une des raisons pour lesquelles il est tombé en ruine est sa situation relativement isolée et la solitude qui y est associée. Du coup, il y a très peu de vandalisme ou de graffitis dans le village de fées. À moins que ce ne soient les fées qui protègent leur village en ruine.

Ton opinion