Meurtre à Affoltern (ZH): Qui a dévoilé les infos sur le deuxième suspect?
Actualisé

Meurtre à Affoltern (ZH)Qui a dévoilé les infos sur le deuxième suspect?

Des inconnus ont révélé à la «NZZ am Sonntag» que le deuxième suspect du meurtre d'Affoltern, arrêté samedi, touchait de l'aide sociale. La commune de Regensdorf a ouvert une enquête.

par
20 Minuten/ofu
1 / 16
07.03 La seconde personne recherchée après le meurtre de Zurich-Affoltern dimanche dernier a été arrêtée.

07.03 La seconde personne recherchée après le meurtre de Zurich-Affoltern dimanche dernier a été arrêtée.

dr
05.03 Les forces de l'ordre zurichoises ont interpellé jeudi à Dielsdorf le Russe Iznavur S. Il est accusé d'être impliqué ans le meurtre d'un Monténégrin de 30 ans, dimanche au petit matin à Affoltern (ZH).

05.03 Les forces de l'ordre zurichoises ont interpellé jeudi à Dielsdorf le Russe Iznavur S. Il est accusé d'être impliqué ans le meurtre d'un Monténégrin de 30 ans, dimanche au petit matin à Affoltern (ZH).

Police zurichoise

La deuxième personne recherchée après le meurtre d'un Monténégrin de 30 ans, survenu à Affoltern (ZH) le dimanche 1er mars, a été arrêtée dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Selon la «NZZ am Sonntag», ce Suisse de 31 ans gagnait de l'argent en vendant du chanvre. Il conduisait par ailleurs une Jaguar et touchait, chaque mois, 5000 francs de l'aide sociale pour lui, sa femme et ses deux enfants.

Ce sont donc des informations bien précises et toutes soumises au secret de fonction qui ont été transmises au journal dominical. Le conseil communal de Regensdorf, localité zurichoise dans laquelle le deuxième suspect vivait depuis plusieurs années, vient désormais de porter plainte contre inconnu pour savoir qui a dévoilé les détails secrets au sujet du trentenaire. Stefan Pfyl, secrétaire communal, a confirmé mardi l'information au «TagesAnzeiger»: «Nous devons savoir ce qui s'est passé.»

Service social critiqué

Le Grand Conseil zurichois s'est lui aussi saisi de l'affaire. La députée agrarienne Barbara Steinemann, également membre de l'autorité sociale de Regensdorf, a été vivement critiquée lundi par ses collègues qui ont pointé du doigt un système social défaillant dans la commune.

Le trentenaire interpellé le week-end dernier ainsi que son complice présumé, un Russe de 30 ans arrêté lui jeudi passé, est soupçonné d'avoir tué par balles un Monténégrin de 30 ans. Avant de passer à l'acte, le Suisse de 31 ans aurait menacé la victime de mort sur Facebook. Les deux suspects se trouvent actuellement en détention provisoire.

«Mon frère a agi en légitime défense»

Robi G., le frère du Suisse de 31 ans interpellé dans la nuit de vendredi à samedi dernier, a défendu son frangin sur TeleZüri: «S'il a fait ce qu'on lui reproche alors c'était sans doute en légitime défense.» Le soir du meurtre, son frère aurait fêté l'anniversaire d'un ami à Zurich. Lorsqu'il voulait rentrer, il aurait aperçu la victime avec plusieurs de ses potes devant le bâtiment où se déroulait la fête. «Ils ont attaqué mon frère. Le coup de feu a été tiré au cours de la baston qui s'en est suivie.»

Ton opinion