Affaire Carlos: Qui a livré les photos de la cellule dévastée?
Actualisé

Affaire CarlosQui a livré les photos de la cellule dévastée?

Les dégradations de la cellule de «Carlos» refont parler d'elles. Le Ministère public zurichois a ouvert une procédure pénale contre inconnu pour violation du secret de fonction.

La justice zurichoise entend découvrir qui a fourni au «SonntagsBlick» les photos des dégâts commis en février par l'ancien jeune délinquant au Centre d'exécution des mesures d'Uitikon (ZH). Le journal dominical avait publié le 16 février dernier des photos montrant plusieurs cellules et couloirs dévastés par «Carlos» (prénom fictif). On ignore toujours qui les a transmises au titre du groupe de presse Ringier.

Ces images ont été réalisées à l'insu du centre fermé d'Uitikon et n'auraient pas dû être transmises à la presse. Une enquête est donc en cours à ce sujet depuis mardi, a indiqué mercredi une porte-parole du Ministère public, confirmant une information de la «NZZ».

Après la campagne médiatique qui avait suivi, en automne dernier, les révélations sur le programme de réinsertion très coûteux du jeune homme, les autorités avaient décidé de replacer «Carlos» en milieu fermé. L'ancien jeune délinquant avait pourtant déjà purgé sa peine. Il a séjourné à Uitikon de novembre à fin février dernier. Depuis lors, il suit un nouveau programme de réinsertion, meilleur marché que le premier. (ats)

Ton opinion