Play-off - Finale: Qui connaîtra en premier le redouté coup de barre?
Actualisé

Play-off - FinaleQui connaîtra en premier le redouté coup de barre?

Zurich se dépense sans compter en finale de LNA, mais sans grand résultat. Côté davosien, plusieurs leaders sont annoncés blessés.

par
J.-Ph. Pressl-Wenger/mal
Marcus Paulsson pourrait être le seul étranger du HC Davos à 100% lors de l'Acte IV de jeudi.

Marcus Paulsson pourrait être le seul étranger du HC Davos à 100% lors de l'Acte IV de jeudi.

On ne peut pas mettre beaucoup plus d'intensité dans un match que ce qu'a produit le ZSC lundi. Le dernier tiers ainsi que la prolongation ont ­d'ailleurs été largement dominés par les hommes de Mark Crawford. Malgré cela, les Lions se sont inclinés chez eux (2-3 tab). Et cela a représenté un sacré coup derrière la nuque. On est dès lors en droit de se demander si les Zuri­chois trouveront les ressources ­nécessaires pour récupérer l'avantage de la glace.

«Nous nous sentons bien et travaillons avec quatre lignes, explique Morris Trachsler, confiant. De plus, il s'agit d'une finale de play-off. On trouve toujours des forces insoupçonnées quand on en a besoin, poursuit l'ancien Genevois. Et nous avons, pour l'instant, évité les blessures.» Les Zurichois ne sont privés que de Dan Fritsche et de Daniel Schnyder.

L'entraîneur davosien, Arno Del Curto, ne peut pas en dire autant. L'équipe grisonne, déjà amputée de Ville Koistinen et Marc Wieser, a encore perdu trois pions importants sur blessure, lundi: Tyler Redenbach, Perttu Lindgren et Dick Axelsson. Pour le premier nommé, la saison s'est arrêtée au Hallenstadion. Sans dévoiler la nature exacte de sa blessure, le HC Davos a annoncé que le Canadien, touché à un pied, ne rechausserait plus ses patins ce printemps. Les cas du Finlandais et du Suédois seront traités au jour le jour. Mais rien ne dit que les deux étrangers du HCD seront en mesure de tenir leur place jeudi. En conséquence, Arno Del Curto n'aurait plus qu'un seul mercenaire en état de ­batailler pour faire le break: le Suédois Marcus Paulsson.

Ton opinion