Actualisé 23.03.2016 à 12:45

GenèveQui doit rembourser les victimes de casseurs?

Un projet de loi demande que l'Etat indemnise les commerçants lésés lors de violentes manifestations. Au Canton ensuite de faire payer les vandales.

par
dra

Au matin du 20 décembre 2015, des dizaines de commerçants n'ont pu que constater les dégâts. La veille au soir, une manifestation en faveur de la culture alternative avait dégénéré et des casseurs avaient vandalisé leurs vitrines. Le Grand Théâtre avait lui aussi été souillé.

Un projet de loi MCG demande qu'à l'avenir, dans de telles situations, l'Etat indemnise les magasins lésés. «Pour diverses raisons, les assurances n'entrent pas en matière en cas d'émeute», explique dans «Le Matin» le député Francis Valentin, à l'origine du texte parlementaire. Selon lui, à charge ensuite du Canton de récupérer ces sommes auprès des casseurs eux-mêmes, des organisateurs de la manifestation ainsi qu'auprès «des personnes qui soutiennent ou encouragent ce genre d'exactions.»

Le projet de loi est actuellement à l'étude en commission.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!