Actualisé 04.07.2011 à 22:52

EnseignementQui est le prof pédophile de Soleure?

Un prof stockait de la pornographie infantile sur son PC. Bien que sanctionné par la justice, l'école ne saura rien de son identité.

de
Désirée Pomper/FRS

Un enseignant d'école primaire a été reconnu coupable, en juin, de détention d'images pédopornographiques. L'homme possédait pas moins de 171 fichiers de ce type, téléchargés sur le Net et stockés sur son disque dur. Le prof détenait également des clichés mettant en scène des excréments humains. L'instituteur a été condamné à 60 jours-amendes à 170 fr., soit une somme de 10 200 fr. Il a obtenu un sursis de quatre ans.

Vide juridique

Malgré ce verdict, les autorités scolaires n'auront pas accès à davantage d'informations sur l'identité du condamné, rapporte le «Grench­ner Tagblatt». Le procureur général Felix Bänziger a constaté un vide juridique dans la législation en vigueur. Walo Dick, directeur des Services de psychologie scolaire du canton de Soleure, a fait part de son «dégoût». D'après lui, la situation entraîne une suspicion générale envers l'ensemble des enseignants du canton. Et une inquiétude toute­ naturelle peut gagner les parents d'élèves. Walo Dick demande que les enseignants reconnus coupables d'avoir consommé de la pornographie infantile soient inscrits sur une liste noire et suspendus.

Projet de loi

L'affaire sème le trouble chez les autorités. Le directeur des écoles pub­liques du canton veut prendre des «mesures appropriées» contre l'enseignant sanctionné. Quant au Conseil d'Etat, il veut mettre un terme à ce vide juridique. Un projet de loi est déjà devant le Parlement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!