Force naturelle - Qui paie en cas de dégâts des eaux? 
Shutterstock
Publié

Force naturelleQui paie en cas de dégâts des eaux?

Miguel s’inquiète à cause des fortes pluies qui se sont accompagnées d’inondations récemment. Son assureur paiera-t-il si sa voiture subit des dégâts des eaux à cause des crues?

par
Olivia Solari

Question de Miguel à l’équipe d’experts de l’UPSA:

Nous avons connu de fortes pluies ces dernières semaines. Les garages et les passages souterrains étaient inondés. Les dégâts des eaux et ceux dus à des inondations sont-ils couverts par l’assurance casco?

Réponse d’Olivia Solari de l’UPSA:

Cher Miguel,

Merci pour votre question qui est malheureusement d’actualité. D’abord une remarque fondamentale pour commencer: si votre voiture est exposée à des inondations, il faut tenir compte d’un certain nombre de points. Pour éviter les dégâts consécutifs, ne démarrez surtout pas votre voiture, débranchez la batterie, faites-la remorquer chez votre garagiste UPSA et informez votre assureur.

La bonne nouvelle: si une voiture en stationnement subit des dommages dus à des inondations soudaines, l’assurance casco partielle est tenue d’intervenir. Les composants installés de manière permanente, tels que le système de navigation, le téléphone ou l’autoradio et les haut-parleurs, les accessoires servant au dépannage ou que la législation impose, tels que les sièges pour enfants, sont également assurés.

Si une voiture en stationnement subit des dommages dus à des inondations soudaines, l’assurance casco partielle est tenue d’intervenir.

Olivia Solari, UPSA

Le montant éventuel que prendra en charge l’assurance en cas de dégâts des eaux dépend aussi de la manière dont la voiture a été endommagée. L’assureur cherchera à déterminer si l’eau s’est rapprochée de la voiture ou si la voiture s’est dirigée en direction de l’eau. Si le véhicule était immobilisé avant d’être submergé, l’assurance casco partielle prendra les dommages en charge. Si le propriétaire avait pu dégager sa voiture à temps de la zone inondable, l’assureur serait en droit de refuser de payer.

Si la voiture circule sur une route inondée de telle sorte que le moteur aspire de l’eau avant d’être endommagé, l’assurance casco partielle n’est pas tenue d’intervenir. Il en va autrement pour une assurance casco complète. Celle-ci intervient en effet même pour des dégâts occasionnés de cette manière. La prestation peut toutefois être réduite si le conducteur était en mesure d’identifier les inondations, si bien qu’il a provoqué les dommages par négligence grave.

Bonne route!

Envoyez simplement vos questions par e-mail à l’adresse autoratgeber@20minuten.ch. Les questions d’actualité les plus intéressantes, ainsi que leurs réponses, seront publiées chaque semaine sous le prénom de l’auteur dans la rubrique Lifestyle de «20 minutes».

L’UPSA est l’association des garagistes suisses. Quelque 4000 entreprises comptant 39’000 collaborateurs au total (dont 9000 jeunes en formation initiale et continue) veillent à ce que nous puissions circuler de manière fiable, sûre et écoefficiente. L’équipe d’experts qui répond à vos questions est composée de: Markus Aegerter (Commerce et Prestations), Olivier Maeder (Formation), Markus Peter (Technique et Environnement) et la juriste de l’UPSA, Olivia Solari (Droit).

Ton opinion