«Quoi c’est tout?!»: Revivez l'élection présidentielle française

«Quoi c’est tout?!»Revivez l'élection présidentielle française

Emmanuel Macron a été réélu dimanche avec environ 58% des voix face à Marine Le Pen. Une nette victoire tempérée par l’écart notablement serré avec l’extrême droite et une abstention élevée (28%).

par
20minutes

Ton opinion

dimanche, 24.04.2022
21:08

Bonne nuit

Ce direct du 2e tour de l'élection présidentielle française touche à sa fin. Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette journée en notre compagnie.

Les images de la Marseillaise lors du discours d'Emmanuel Macron

20:30

Le discours de Macron ne fait pas l'unanimité

De nombreuses personnes sont arrivées sur le Champ de Mars après l’annonce des résultats pour assister au discours du président réélu. Parmi la foule, les gens n’ont pas été conquis. «Il parle de la guerre en Ukraine mais Monsieur Macron je ne suis pas d’accord avec vous, moi je ne veux pas de la guerre», souffle une jeune femme. Une autre peste: «Il cite beaucoup les jeunes mais veut nous faire travailler plus longtemps, quelle blague!».

Après 15 minutes de discours, et une Marseillaise interprétée par la mezzo-soprano égyptienne de l’Opéra de Paris Farrah El DIbany, Emmanuel Macron quitte la scène à la grande déception de ceux qui ont fait le déplacement. «Quoi c’est tout?! Moi qui était venu pour faire la fête. Si j’avais su je n’aurai pas fait le déplacement», soupire Redouane, 24 ans.

cga

20:02

Emmanuel Macron au bord des larmes au moment de clôturer son discours

19:57

Justin Trudeau ravi

Justin Trudeau a félicité dimanche Emmanuel Macron pour sa victoire, disant avoir «hâte de poursuivre le travail ensemble».

«Félicitations à Emmanuel Macron. J’ai hâte de poursuivre notre travail ensemble sur les enjeux importants pour les Canadiens et les Français – de la défense de la démocratie, à la lutte aux changements climatiques et à la croissance économique pour la classe moyenne», a déclaré le Premier ministre canadien.

19:51

«Je ne suis plus le candidat d’un camp mais le président de tous»

«Je ne suis plus le candidat d’un camp mais le président de tous», lance le président français. Ce vote «m’oblige pour les années à venir», ajoute-t-il en s'adressant aux électeurs ayant voté contre l’extrême droite.

19:42

Emmanuel Macron triomphe face à ses partisans

Le président réélu prononce son discours devant la Tour Eiffel. «Je sais ce que je vous dois», a-t-il lancé à ses électeurs.

19:37

Main dans la main avec son épouse

Contrairement à 2017 où il avait marché seul jusqu'à la pyramide du Louvre, Emmanuel Macron s'avance cette fois jusqu'à son lieu de discours en tenant la main de sa femme Brigitte. Le couple est entouré de nombreux jeunes et avance solennellement. En fond sonore, on peut entendre l'hymne européen.

19:30

Le Pen satisfaite, Zemmour dépité, Mélenchon conquérant

19:27

Emmanuel Macron en route

Le traditionnel cortège présidentiel est en route vers le Champ-de-Mars, où Emmanuel Macron doit s'exprimer dans quelques minutes.

19:18

Des félicitations d'Allemagne

Le chancelier allemand a félicité Emmanuel Macron, estimant que ses électeurs ont envoyé «un signal fort en faveur de l’Europe».

«Félicitations», a tweeté Olaf Scholz en français, avant de poursuivre en allemand : «Félicitations, cher président Emmanuel Macron. Tes électeurs ont envoyé aujourd’hui un signal fort en faveur de l’Europe. Je me réjouis que nous poursuivions notre bonne collaboration!»

19:15

Pécresse vise les législatives

Après sa large défaite au premier tour, Valérie Pécresse a adressé ses «salutations républicaines» à Emmanuel Macron tout en relevant le «score inédit» de Marine Le Pen. L'ex-candidate LR met le cap sur les législatives.

19:11

«Un choix clair»

Bruno Le Maire a salué «un choix clair» des Français , un résultat qui selon lui «donne un mandat solide à Emmanuel Macron et à sa future majorité».

«Je crois que la solidité du choix des Français va nous permettre de poursuivre notre action pour les cinq années qui viennent», a déclaré sur TF1 le ministre de l’Economie, à huit semaines des élections législatives (12-19 juin).

AFP
19:07

Ignazio Cassis félicite son homologue

Sur Twitter, le président de la Confédération a salué la victoire d'Emmanuel Macron tout en soulignant les «liens étroits» entre la Suisse et la France.

19:06

«Le pire est évité», selon Yannick Jadot

Yannick Jadot a estimé sur Twitter que «le pire» était «évité». «(…) mais le pays est plus divisé que jamais», a réagi l’écologiste. L’ex-candidat EELV à la présidentielle a également remercié «toutes celles et ceux qui ont fait barrage à l’extrême droite».

Pour lui, le combat n’est pour autant pas terminé: «Aux législatives, construisons le meilleur: l’alternative pour le climat, la justice sociale et la démocratie. Tout reste à faire», a-t-il enfin écrit, souhaitant se concentrer sur l’entrée en juin prochain de députés écologistes à l’Assemblée nationale.

Dans un communiqué de presse paru dans la foulée, le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts Julien Bayou, ainsi que les porte-paroles du parti Eva Sas et Alain Coulombel ont pour leur part appelé «toutes les forces de gauche et écologistes à se rassembler pour esquisser une majorité alternative» à ces élections législatives.

19:03

La boulette de BFM TV

La chaîne d'info en continu a publié brièvement sur Twitter et sur sa chaîne YouTube une image annonçant la victoire d'Emmanuel Macron près d'une heure et demie avant la publication officielles des résultats.

Vers 18h30, on pouvait en effet lire: «Emmanuel Macron réélu: l'intégralité de son discours au Champ de mars», avec en arrière-plan la Tour Eiffel en image. BFM TV a reconnu avoir commis une «erreur».

18:59

«C’est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen»

Eric Zemmour, a appelé «le bloc national à s’unir et se rassembler» pour les législatives. L’ancien candidat Reconquête a fait part de sa «déception» après la réélection d’Emmanuel Macron.

«C’est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen», a-t-il auparavant déploré, en référence aux candidatures malheureuses successives de Jean-Marie Le Pen et de sa fille Marine.

18:54

Mélenchon confirme sa volonté de devenir Premier ministre

Jean-Luc Mélenchon a appelé les électeurs à se mobiliser pour le «troisième tour», en référence aux élections législatives de juin. Il espère qu’une majorité sera donnée aux «députés de la nouvelle union populaire qui doit s’élargir».

«Ma pensée se tourne vers les futures victimes de cette situation, les personnes usées qui partiront à la retraite trois ans plus tard, les personnes prises à la gorge financièrement et qui ne verront pas les prix être bloqués, les personnes qui savent à quel point l’inaction écologique de Macron est un crime», a-t-il énuméré.

«Le troisième tour commence ce soir, le 12 et 19 juin un autre monde est encore possible si vous élisez une majorité de députés de la nouvelle union populaire qui doit s’élargir».

Mélenchon «peut être Premier ministre, pas pour être Premier ministre, mais pour appliquer son programme, bloquer les prix, augmenter le smic, faire en sorte qu’on fasse la VIe république», a déclaré son directeur de campagne, Manuel Bompard.

AFP
18:51

Les félicitations de Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a salué sur Twitter la victoire d'Emmanuel Macron et s'est dit «heureux de continuer à travailler ensemble».

18:46

«Jamais il n’y a eu un tel vote de désespérance en France»

Le président du parti Les Républicains Christian Jacob a regretté sur France 2 que «jamais il n’y a eu un tel vote de désespérance en France» lors du second tour de l’élection présidentielle.

«En additionnant les voix qui se sont portées aux extrêmes, c’est un cri d’alerte, un vote de désespérance», qui est, selon le député, «le résultat de l’action de la majorité parlementaire d’Emmanuel Macron».

AFP
180 commentaires