Etats-Unis: Qui pourra résister à ces 15 secondes d'émotion?
Publié

Etats-UnisQui pourra résister à ces 15 secondes d'émotion?

Apeuré et endolori à sa sortie du bloc opératoire, un chiot a pu compter sur la tendresse infinie d'un vétérinaire. Un moment très touchant qui cartonne sur Facebook.

par
joc

Source: Facebook

Meesha est issue d'une portée non désirée par les propriétaires de sa mère, qui n'avaient pas les moyens de payer les frais de vétérinaire. La famille a donc confié le chiot au BARCS, un centre d'accueil pour animaux de Baltimore (Maryland). Pour pouvoir être proposée à l'adoption, Meesha a dû subir une intervention chirurgicale qu'elle a vécue avec beaucoup d'anxiété. Une vidéo montre le moment difficile où le chiot sort du bloc opératoire, raconte Metronews.

Emmitouflée dans une couverture, Meesha se réveille doucement dans les bras de Dennis Moses, un assistant de chirurgie. Les effets de l'anesthésie commencent à se dissiper, et le réveil semble pénible pour le chiot, qui se met à pleurer alors que les douleurs post-opératoires se réveillent peu à peu. «Elle était un peu effrayée parce qu'elle se sentait bizarre», explique Bailey Deacon, le directeur du refuge. Pour rassurer le petit animal, le vétérinaire le couvre de baisers et lui murmure des mots réconfortants à l'oreille: «Je sais, je sais», «Ca va aller, petit chiot».

Filmée par un bénévole du refuge, cette scène débordante de tendresse fait un véritable carton sur Facebook, où elle a été publiée samedi. Lundi matin, près de 8 millions d'internautes l'avaient visionnée. L'histoire se termine bien pour Meesha, qui a trouvé une famille. Elle a été rebaptisée Maddie. «Dès qu'ils ont observé le comportement très doux du chiot avec leur fille de onze mois, ils ont tout de suite signé les papiers d'adoption», se réjouit Bailey Deacon. «Maddie va très bien, elle prend ses aises dans sa nouvelle maison et adore se pelotonner contre nous tous», raconte Andy Isbell.

Ton opinion