Mondial 2010: Qui reste, qui part?
Actualisé

Mondial 2010Qui reste, qui part?

Adulés en cas de succès, ils sont poussés vers la sortie au moindre échec. Petit tour d'horizon de la destinée des sélectionneurs nationaux des 28 équipes éliminées, à la veille des demi-finales.

par
cam

Afrique du Sud: Carlos Alberto Parreira

A la tête des Bafana Bafana depuis 2009, le Brésilien n'est pas parvenu à qualifier les Sud-Africains pour les 8es de finales. Il a notamment fustigé l'arbitrage de Massimo Bussaca lors du match perdu contre l'Uruguay (3-0). C'est son adjoint lors du Mondial, Pitso Mosimane, qui lui succède.

Algérie: Rabah Saâdane

Les Algériens ont échoué au 1er tour, terminant dernier de leur groupe, dont se sont extirpés les Américains et les Anglais. Malgré cet échec, Rabah Saâdane pourrait conserver son poste. Mais il pourrait aussi devenir directeur technique, si un successeur lui était trouvé.

Angleterre: Fabio Capello

Capello (64 ans) reste à son poste de sélectionneur de l'équipe d'Angleterre. La Fédération (FA) lui a maintenu sa confiance malgré la décevante prestation des Anglais, éliminés en 8es de finale par les Allemands (4-1).

Argentine: Diego Maradona

La lourde défaite subie par l'Albiceleste en quart de finale contre la Mannschaft (4-0) mettra-t-elle un terme à la carrière du Pibe de Oro à la tête de la sélection argentine? Très décrié par certains, et dépité après l'élimination, Maradona aurait déclaré que «son cycle était terminé».

Australie: Pim Verbeek

Le Néerlandais annoncait en mars dernier déjà qu'il quitterait ses fonctions après la Coupe du monde. Le 1er août, Verbeek sera intronisé au Maroc en tant que directeur sportif des équipes nationales de jeunes. C'est Paul Le Guen qui pourrait lui succéder.

Brésil: Dunga

La Fédération brésilienne a annoncé lundi le licenciement de son sélectionneur. En fin de contrat, Dunga cède sa place à un successeur qui devrait être connu d'ici la fin du mois. Leonardo et Luiz Felipe Scolari sont les principaux papables. La Seleçao a terminé son parcours en quart, sortie par les Pays-Bas (2-1).

Cameroun: Paul Le Guen

Le sélectionneur du Cameroun déclarait au lendemain de la 3e défaite des Lions Indomptables qu'il quittait ses fonctions. Il pourrait rebondir en Australie (voir plus haut). Son successeur n'est pas encore connu. La piste Matthäus semble s'étioler.

Chili: Marcelo Bielsa

Le contrat de l'Argentin s'achèvait en principe avec le Mondial. Selon certaines sources, il aurait pris la décision de se retirer des terrains pour une saison afin de prendre de longues vacances.

Côte d'Ivoire: Sven-Göran Eriksson

Enrolé par les Ivoiriens juste avant le Mondial, le Suédois n'est pas sûr de poursuivre l'aventure avec les Eléphants, même si le président de la fédération ivoirienne a annoncé des discussions pour discuter d'un renouvellement de son bail.

Danemark: Morten Olsen

Ancien capitaine devenu sélectionneur, Morten Olsen est un monument dans son pays. Il dirige l'équipe nationale depuis l'an 2000 et devrait garder les rênes malgré l'élimination au 1er tour.

Etats-Unis: Bob Bradley

Au lendemain de l'élimination des Etats-Unis en 8es de finale par le Ghana, le sélectionneur américain est resté énigmatique sur son avenir. Alors que son contrat s'achève en décembre prochain, il n'a pas dit s'il était candidat à un nouveau bail de quatre saisons.

France: Raymond Domenech

Le destin de Domenech à la tête des Bleus était déjà scellé avant le Mondial. C'est Laurent Blanc qui lui succède, lui qui aura pour mission de redorer le blason des Bleus après le fiasco sud-africain.

Ghana: Milovan Rajevac

Le Serbe est resté évasif sur son avenir après l'élimination des Black Stars en quarts de finale. Le sélectionneur du Ghana pourrait être tenté d'aller monnayer sa nouvelle cote vers des destinations plus rémunératrices.

Grèce: Otto Rehhagel

L'Allemand a présenté sa démission à la tête de l'équipe nationale, après la non-qualification pour les 8es de finale. Rehhagel sera resté 9 ans à la tête de la sélection grecque, championne d'Europe en 2004. Son successeur est le Portugais Fernando Santos (PAOK Salonique).

Honduras: Reinaldo Rueda

D'origine colombienne, Rueda a obtenu la nationalité hondurienne en avril dernier. Il occupe son poste actuel depuis 2006 et devrait poursuivre l'aventure.

Italie: Marcelo Lippi

Quel que soit le parcours de la Squadra Azzurra en Afrique du Sud, Lippi devait de toute façon céder sa place à Cesare Prandelli au terme du Mondial. Prandelli a signé un contrat de quatre ans avec la Fédération italienne.

Japon: Takeshi Okada

Le Japon se cherche un nouveau sélectionneur, en remplacement d'Okada. Ancien international, Okada avait succédé en décembre 2007 au Bosniaque Ivica Osim, victime d'une crise cardiaque.

Mexique: Javier Aguirre

Le sélectionneur mexicain a décidé de remettre sa démission après l'élimination des Aztèques en 8e de finale face à l'Argentine. Aguirre pourrait rebondir dans le championnat anglais ou espagnol.

Nigéria: Lars Lagerback

Nommé à la tête des Super Eagles quatre mois suelement avant le Mondial, Lagerback prend le temps de réflechir. Malgré l'échec sud-africain, la fédération lui offre un contrat de 4 ans. Dans l'intervalle, c'est Augustine Eguavoen qui prend en charge l'équipe.

Nouvelle-Zélande: Ricki Herbert

L'ancien international est désigné sélectionneur de la Nouvelle-Zélande en 2005, avec pour objectif la qualification au Mondial 2010. Mission réussie pour Herbert.

Paraguay: Gerardo Martino

Ancien international argentin, Martino entraîne le Paraguay depuis 2007. Les Sud-Américains sont tombés en quart contre l'Espagne. Il a annoncé qu'il resterait à son poste jusqu'à la Copa America 2011.

Portugal: Carlos Queiroz

Malgré un Mondial peu brillant, l'entraîneur du Portugal n'a pas l'intention de quitter son poste après l'élimination de son équipe en 8es face à l'Espagne.

Corée du Nord: Kim Jong Hun

Après un Mondial pour le moins difficile, la Corée du Nord est rentrée à Pyongyang avec 3 défaites au compteur et 11 buts encaissés pour un petit but marqué. Difficile de trouver une info sur le sort de Kim Jong Hun.

Corée du Sud: Huh Jung Moo

Après l'élimination de la Corée du Sud en 8es de finale, Huh Jung-moo a confirmé qu'il ne resterait pas à la tête de la sélection. Il occupait cette fonction depuis 2007.

Serbie: Radomir Antic

La Fédération serbe de football (FSS) a décidé 
de maintenir Radomir Antic au poste de sélectionneur 
de la Serbie, malgré l'élimination au premier tour. Antic, en poste depuis août 2008, avait exprimé d'emblée son souhait de continuer.

Slovaquie: Vladimir Weiss

Depuis 2008, Weiss est l'entraîneur de la Slovaquie. Il qualifie le pays pour sa première compétition internationale lors de ce Mondial. Les Slovaques iront jusqu'en 8es, stoppés par les Pays-Bas.

Slovénie: Matjaz Ketz

Après avoir entraîné Maribor (2000-2006) puis les moins de 15 ans slovènes (2006), il est depuis début 2007 le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale. Les Slovènes échouent au 1er tour.

Suisse: Ottmar Hitzfeld

Considéré comme l'un des plus grands entraîneurs actuels, Ottmar Hitzfeld restera à la tête de la Nati, malgré la non-qualification des Suisses pour les 8es de finale.

Ton opinion