Neuchâtel - Quinze activistes d’Extinction Rebellion face à la justice
Publié

NeuchâtelQuinze activistes d’Extinction Rebellion face à la justice

Les militants avaient contesté leur amende, ce qui les a menés devant le Tribunal de police, lundi. En mars 2020, ils avaient occupé et bloqué une rue, sans autorisation.

Extinction Rebellion a coutume de bloquer les rues de grandes villes, comme ici à Lausanne, en septembre 2019.

Extinction Rebellion a coutume de bloquer les rues de grandes villes, comme ici à Lausanne, en septembre 2019.

Archives / 24heures / Florian Cella

Pour la première fois, des militants d'Extinction Rebellion (XR) ont comparu devant la justice neuchâteloise. Ils avaient bloqué une rue de la ville pendant plus d’une heure le 5 mars 2020, relate la radio RTN. Sanctionnés d’une amende pour cette manifestation dénuée de toute autorisation, une quinzaine d’activistes ont choisi de la contester. C’est ce qui les a menés lundi devant le Tribunal de police de Neuchâtel. Pour eux, la politique et la justice ne vont pas assez vite: l’urgence climatique est telle qu’elle nécessite d’alerter la population et les autorités par le biais d’actions fortes.

Pour le procureur, dans une société démocratique comme la nôtre, il n’est pas nécessaire de commettre une infraction pour faire passer un message. Et c’est bien sur cette question-ci que le procès a finalement porté: un des avocats des militants a assuré que ces jeunes n’avaient pas conscience d’être dans l’illégalité et de commettre une infraction. Selon lui, la police s’est tenue à l’écart, donnant aux activistes l’impression de tolérer la manifestation. Le jugement est attendu pour le 11 juin prochain.

(jfz)

Ton opinion