Grande-Bretagne : Quinze et 14 ans de prison pour un meurtre raciste
Actualisé

Grande-Bretagne Quinze et 14 ans de prison pour un meurtre raciste

La mort d'un jeune Noir il y a dix-sept ans ne restera finalement pas impunie, en Grande-Bretagne.

De gauche à droite, Gary Dobson et David Norris.

De gauche à droite, Gary Dobson et David Norris.

Gary Dobson, 36 ans, et David Norris, 35 ans, ont été condamnés mercredi respectivement à 15 ans et 14 ans de prison par la cour criminelle de Londres pour le meurtre il y a dix- huit ans d'un jeune Noir. Ce cas est considéré comme emblématique des relations raciales au Royaume-Uni.

Les deux hommes étaient mineurs à l'époque (17 et 16 ans respectivement) et encouraient de ce fait une peine plancher de 12 ans, au lieu de 30 ans pour des adultes.

Le juge a dénié aux deux hommes toute circonstance atténuante, soulignant qu'ils n'avaient «montré aucun regret ou remords» et que le crime n'avait d'autre motivation que le racisme.

Le jury de la cour criminelle de Londres les avait déclarés coupables mardi du meurtre de Stephen Lawrence, un étudiant de 18 ans poignardé en avril 1993, sur la base de nouvelles preuves scientifiques.

Stephen Lawrence avait été attaqué par une bande de cinq jeunes Blancs au moment où il patientait avec un ami à un arrêt de bus à Eltham (sud-est de Londres).

La condamnation de deux des membres de la bande intervient après un long combat des parents de la victime, Doreen et Neville, d'origine jamaïcaine, présents lors de ce procès très médiatisé entamé le 14 novembre.

(ats/afp)

Ton opinion