Actualisé 06.07.2020 à 23:43

Afrique

Quinze fermiers tués par des hommes armés au Nigeria

Deux cents hommes armés ont attaqué lundi un village de l’État natal du président nigérian Muhammadu Buhari. Ils ont tué une quinzaine de personnes.

L’attaque s’est déroulée dans le village de Yargamji, à 25 kilomètres de la capitale de l’État, Katsina.

L’attaque s’est déroulée dans le village de Yargamji, à 25 kilomètres de la capitale de l’État, Katsina.

Google Maps

Environ 200 hommes armés et à moto ont attaqué les fermiers et ouvert le feu sur eux dans le village de Yargamji, à 25 kilomètres de la capitale de l’État, Katsina, a dit à l’AFP le porte-parole de la police Gambo Isah. «Quinze cadavres ont été récupérés après l’attaque menée par les bandits», a-t-il ajouté.

Selon des témoignages de résidents, l’attaque a été perpétrée vers 10 h 00 GMT (12 h 00 en Suisse). Des forces de l’ordre ont été dépêchées pour venir en aide aux fermiers, a affirmé le porte-parole.

Les communautés rurales de Katsina, État natal du président Muhammadu Buhari, sont fréquemment l’objet d’attaques menées par des bandes de voleurs. Le mois dernier, des bandits ont tué 57 personnes lors de raids contre plusieurs villages dans cet État.

Des tentatives des autorités locales de négocier la paix avec les gangs de criminels ont échoué. De son côté, l’armée a mené des raids aériens contre des repaires de bandits à Katsina et ses alentours. Des gangs sont présents dans la vaste forêt de Rugu qui couvre les États de Katsina, Zamfara, Kaduna et Niger, d’où ils lancent leurs attaques.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!