Bâle-Campagne: Quinze jours pour attraper un serpent inoffensif
Actualisé

Bâle-CampagneQuinze jours pour attraper un serpent inoffensif

Il a fallu des jours et des jours de traque à la police bâloise pour retrouver un serpent des blés qui se baladait entre la cuisine et la salle de bains d'un appartement d'Allschwil (BL).

La recherche de l'animal, non venimeux, a nécessité de nombreuses heures de travail et a duré de fin mai à mi-juin dernier, a expliqué jeudi la police cantonale de Bâle-Campagne.

C'est à la fin du mois de mai dernier que le serpent a été signalé pour la première fois. Après des fouilles minutieuses, il n'a pourtant pas été retrouvé. Les «chercheurs» ont donc présumé que l'animal se cachait quelque part dans la cuisine ou dans les canalisations de la salle de bains.

Par la suite, le serpent a fait sa réapparition dans la salle de bains, et un spécialiste en reptiles de la police de Bâle-Campagne a été mandaté. Celui-ci s'est rendu sur place avec du matériel spécial et une souris vivante comme appât. Une partie des murs et du plancher a ensuite été démontée, ce qui a débouché sur la découverte d'un lien entre la salle de bains et la cuisine, qui permettait au reptile de se déplacer. Après plus de deux heures de travail, le serpent s'est enfin montré dans le trou où avait été placée la souris et a pu être capturé.

Le propriétaire du serpent était à l'hôpital

Des investigations plus approfondies ont établi que le serpent avait échappé au locataire précédent, alors que celui-ci se trouvait à l'hôpital. L'animal s'était alors «évadé» par la fenêtre et était «égaré» depuis environ un an et demi. Le propriétaire va être poursuivi pour violation de la loi sur la protection des animaux.

Ce cas n'est pas isolé, a prévenu la police de Bâle-Campagne. En effet, la saison des serpents bat actuellement son plein, ce qui nécessite une certaine prudence. (ap)

Ton opinion