Berne - Raccourcir la validité du pass Covid pour mieux se protéger
Publié

BerneRaccourcir la validité du pass Covid pour mieux se protéger

Le délai pour vacciner les patients guéris a été abaissé. La durée de leur pass devrait être rabotée, suggère un politicien.

La validité du certificat Covid pourrait être diminuée pour les personnes ayant été malades et qui sont guéries.

La validité du certificat Covid pourrait être diminuée pour les personnes ayant été malades et qui sont guéries.

20min/Michael Scherrer

Les choses changent vite avec ce fichu virus. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient d’adapter sa recommandation de vaccination. Les personnes qui ont souffert du Covid et qui sont remises devraient maintenant pouvoir être vaccinées au plus tôt quatre semaines et au plus tard trois mois après l’infection. Auparavant, le temps d’attente était de six mois. Une vaccination peut accroître la protection contre le variant Delta et, par conséquent, une vaccination rapide est «importante dans la situation épidémiologique actuelle».

Délais raccourcis

Le certificat Covid, que les personnes guéries peuvent aussi obtenir, a une validité de six mois, selon le site internet de l’OFSP. Mais il est précisé que «sur la base de nouvelles découvertes scientifiques, la durée de validité peut être ajustée». C’est exactement ce que des politiciens réclament. «En raison de la diminution, peut-être plus rapide, de la protection vaccinale avec le variant Delta, les certificats des personnes vaccinées devraient être valables pendant huit mois et celui pour les personnes guéries ramené à quatre mois», propose Martin Bäumle, conseiller national vert’libéral et scientifique. Il va encore plus loin et demande qu’un test antigénique rapide ne soit valable que pour huit heures et, pour, les tests PCR, leur durée devrait être de 24 heures ou au maximum 36 heures. Pour lui, ces raccourcissements encourageraient les personnes à se faire vacciner. Un autre thème est la possibilité offerte de recevoir une troisième dose. Avec également là une adaptation de la durée de validité du certificat Covid. Pour l’heure, aucune décision formelle n’a été prise.

Position plus nuancée

Le médecin cantonal bâlois ne voit pas de nécessité d’agir. Pour Thomas Steffen, une adaptation de la validité du certificat n’est pas indiquée pour le moment. «Actuellement, nous constatons rarement de nouvelles infections parmi les convalescents dans les six premiers mois suivant la maladie. Ce délai est exactement celui de la validité du certificat pour ce type de personne», constate-t-il. Cependant, la personne rétablie est sans aucun doute mieux protégée par une vaccination plus précoce que ce qui est préconisé par l’OFSP, tempère-t-il.

«Geeen Pass» raccourci en Israël

À l’étranger, Israël étudie également une durée raccourcie de son «Green Pass» (semblable au certificat Covid en Suisse) qui pourrait n’être valable que six mois. Passé ce délai, les personnes devraient recevoir une troisième dose. C’est ce que le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a expliqué à la télévision israélienne, car la protection vaccinale cesse au bout de cinq à six mois, a-t-il argumenté.

(dgr/pam/jbm)

Ton opinion