Insultes de Mélenchon: Radio France porte plainte
Actualisé

Insultes de MélenchonRadio France porte plainte

Après une enquête de la radio sur ses comptes de campagne, le leader de la France insoumise s'en est pris aux journalistes à l'origine de l'investigation et les a insultés.

Jean-Luc Mélenchon est sous le coup d'une enquêtes concernant ses comptes de campagne et des accusations d'emploi fictif d'assistant parlementaire.

Jean-Luc Mélenchon est sous le coup d'une enquêtes concernant ses comptes de campagne et des accusations d'emploi fictif d'assistant parlementaire.

AFP/Eric Feferberg

Radio France a annoncé samedi le dépôt d'une plainte après les propos de Jean-Luc Mélenchon qui a qualifié d'«abrutis» et de «menteurs» les journalistes qui enquêtent sur ses comptes de campagne présidentielle. «La direction juridique de Radio France s'occupe de la plainte en liaison avec notre avocat», a précisé à l'AFP Gaël Hamayon, un porte-parole de la radio publique.

Après une enquête vendredi matin de franceinfo sur des soupçons de surfacturation lors de sa campagne présidentielle de 2017, le leader de la France insoumise s'en est pris aux journalistes de la radio qui, selon lui, «ont l'air de ce qu'ils sont, c'est à dire d'abrutis, et tous les autres ont suivi sans réfléchir».

«Menteurs et tricheurs»

«Ils sont comme les moutons, il y en a un qui court et tous les autres courent derrière», a-t-il poursuivi, dans un message sur les réseaux sociaux, en parlant de la réaction des autres médias et en appelant à «pourrir» les journalistes.

«Il faut qu'à la fin, des milliers de gens se disent: les journalistes de France Info sont des menteurs, sont des tricheurs et il y a autour un système qui n'a même plus de recul professionnel de se dire "mais qu'est-ce qu'on est en train de raconter ?"», a lancé M. Mélenchon qui avait fait l'objet cette semaine de perquisitions et a été auditionné par la police. (afp)

Ton opinion