Actualisé 24.06.2013 à 12:40

Tennis

Rafael Nadal avec Roger Federer à Wimbledon

Roger Federer devra sortir le grand jeu pour s'adjuger son huitième Wimbledon, dix ans après avoir décroché son premier titre majeur sur le même gazon londonien.

Le Bâlois est l'un des joueurs les plus appréciés sur le gazon de Wimbledon.

Le Bâlois est l'un des joueurs les plus appréciés sur le gazon de Wimbledon.

Le Bâlois (no 3) pourrait affronter Rafael Nadal (no 5) en quart de finale et Andy Murray (no 2) en demi-finale.

Sacré en 2011 à Londres, Novak Djokovic (no 1) est le grand gagnant d'un tirage au sort qui fait de lui le favori logique du tournoi. Le Serbe se retrouve dans la moitié de tableau rêvée par tous ses rivaux, celle de David Ferrer (no 4). Il pourrait ainsi affronter en finale un adversaire qui aura laissé bien plus d'influx que lui dans ses batailles précédentes.

Titré l'an dernier après une victoire sur Andy Murray en finale, Roger Federer devra donc vraisemblablement - comme Rafael Nadal d'ailleurs - réaliser un exploit unique pour s'offrir une 18e couronne en Grand Chelem: battre successivement trois membres du «Big Four» (Nadal, Djokovic, Murray) dans des rencontres disputées au meilleurs des cinq sets. En est-il capable, à bientôt 32 ans ? L'envie de répondre par l'affirmative demeure grande.

Début tranquille

Le Bâlois entamera la défense de son titre lundi en ouverture de programme à 13h (14h en Suisse) sur le mythique Centre Court londonien, comme le veut la tradition. Son 1er tour face au Roumain Victor Hanescu (ATP 47), qu'il a battu à cinq reprises en duels - mais aucun livré sur herbe -, devrait lui permettre de prendre ses marques. Si besoin est...

Difficile pour Wawrinka

La route menant à un premier quart de finale à Wimbledon s'annonce longue pour le Vaudois (no 11), présent dans le quart de tableau de Roger Federer ! Le Vaudois devra même serrer sa garde dès le 1er tour face à l'ex no 1 mondial Lleyton Hewitt (ATP 70), sacré à Wimbledon en 2002. Il devra ensuite vraisemblablement s'offrir au 3e tour le scalp du géant John Isner (no 18) pour gagner le droit de défier... Rafael Nadal en 8e de finale !

Le quart de finaliste de Roland-Garros a cependant les moyens de se retrouver pour la troisième fois en deuxième semaine à Church Road, après des 8es de finale perdus en 2008 face à Marat Safin et en 2009 face à Andy Murray. Sa confiance s'est encore accrue cette semaine à Bois-le-Duc, où il a retrouvé goût à l'herbe. Il reste qui plus est sur un succès sur cette surface face à Lleyton Hewitt, qu'il avait battu en cinq sets dans le match décisif du barrage de la Coupe Davis 2011.

Murray-Tsonga en quart ?

La tâche d'Andy Murray, finaliste malheureux il y a douze mois et vainqueur du tournoi olympique quelques semaines plus tard, ne sera pas non plus aisée avant une éventuelle demi-finale. L'Ecossais se mesurera au 1er tour à l'Allemand Benjamin Becker (ATP 95), qu'il a difficilement battu 6-4 7-6 la semaine dernière au Queen's en quart de finale. Et il devra sans doute franchir l'obstacle Jo-Wilfried Tsonga (no 6) en quart.

Rafael Nadal, qui se frottera au Belge Steve Darcis (ATP 113) au 1er tour, pourrait devoir élever son niveau de jeu dès le 3e tour face au fantasque Benoît Paire (no 25). Novak Djokovic, qui commencera son tournoi face à Florian Mayer (ATP 33), devrait pour sa part souffrir dès les 8es de finale. La logique voudrait qu'il affronte Tommy Haas (no 13) au 4e tour puis Tomas Berdych (no 7) ou Richard Gasquet (no 9) en quart.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!