Roland-Garros: Rafael Nadal catapulté en demi-finale sur abandon
Actualisé

Roland-GarrosRafael Nadal catapulté en demi-finale sur abandon

L'Espagnol n'a pas puisé dans ses réserves pour accéder au carré final. Touché aux abdominaux, Pablo Carreno a jeté l'éponge.

1 / 49
Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone

Rafael Nadal (no 4) n'a pas dû puiser dans ses réserves pour décrocher son ticket pour les demi-finales de Roland-Garros. Il a profité de l'abandon de Pablo Carreño Busta (no 20). Le gaucher majorquin menait 6-2 2-0 0/15 à la relance lorsque son compatriote décidait de jeter l'éponge.

Vainqueur 8-6 au cinquième set de Milos Raonic après 4h17' de jeu au tour précédent, Pablo Carreño Busta avait fait appel au kiné à l'issue du premier set de ce quart de finale en raison de douleurs aux abdominaux. Il a abandonné après un smash raté sur lequel il n'a pu s'empêcher de crier de douleur.

Le Majorquin a préservé ses forces, bien involontairement. «Ce n'est pas la meilleure manière de gagner, surtout contre un bon ami. Il jouait bien depuis le début du tournoi», a regretté l'Espagnol, qui a compris la décision de son adversaire. «En 2009, j'ai eu le même genre de blessure à Montréal et j'ai quand même joué l'US Open dans la foulée. J'avais une déchirure de 7 mm au départ et de 27 mm à la fin», a-t-il expliqué.

En quête d'un historique dixième titre à Roland-Garros, Rafael Nadal n'aura donc perdu que 22 jeux et passé moins de huit heures sur le court pour atteindre sa 25e demi-finale de Grand Chelem... Pour sa 10e demi-finale parisienne, il se frottera à l'Autrichien Dominic Thiem (no 6).

Fort de ses désormais 100 matches gagnés sur terre battue dans des matches joués au meilleur des cinq sets - sur 102 disputés au total! - et d'un bilan 2017 de 22-1 sur cette surface, le taureau de Manacor fera figure de favori. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion