Tennis – Rafael Nadal: «Djokovic connaissait les conditions»
Publié

TennisRafael Nadal: «Djokovic connaissait les conditions»

L’Espagnol, après avoir battu le Lituanien Ricardas Berankis au 2e tour du tournoi ATP 250 de Melbourne, a montré peu d’émotions à l’égard de la situation de Novak Djokovic.

Rafael Nadal a renoué avec la victoire à Melbourne. Et il a forcément été aiguillé sur la situation de Novak Djokovic ensuite…

Rafael Nadal a renoué avec la victoire à Melbourne. Et il a forcément été aiguillé sur la situation de Novak Djokovic ensuite…

AFP

Rafael Nadal a montré peu d’émotions, ce jeudi, à l’égard de la situation de Novak Djokovic, bloqué à l’aéroport de Melbourne, estimant que le No 1 mondial «connaissait les conditions» lorsqu’il a pris sa décision de venir en Australie non vacciné.

«Bien sûr que la situation qui se développe ne me plaît pas. D’un côté, je suis désolé pour lui. Mais en même temps, il connaissait les conditions depuis de nombreux mois quand il a pris sa décision», a commenté l’Espagnol, en marge du tournoi de Melbourne, préparatoire à l’Open d’Australie, qui débute le 17 janvier.

«J’ai contracté le Covid, j’ai été vacciné deux fois. Si vous vous faites vacciner, vous n’avez aucun problème pour jouer ici. C’est la seule chose qui est claire», a déclaré l’Espagnol à Melbourne, après avoir remporté son premier match en simple depuis août sur le circuit ATP – il a battu le Lituanien Ricardas Berankis (ATP 104) 6-2 7-5.

«Il y a des conséquences»

Le numéro un mondial Novak Djokovic a été refoulé par les autorités australiennes à son arrivée, mercredi soir, à Melbourne, et son visa a été annulé car il ne présentait pas «les éléments appropriés pour entrer» dans le pays. Le Serbe a intenté un recours en justice contre l’annulation de son visa. Christopher Tran, un avocat du gouvernement, a déclaré jeudi que la star du tennis ne sera(it) pas expulsée avant une audience prévue lundi.

«Il a pris ses propres décisions, et tout le monde est libre de prendre ses propres décisions, mais ensuite il y a des conséquences», a estimé Nadal, à propos de Djokovic.

Djokovic était tout sourire pour annoncer son départ pour Melbourne sur son compte Instagram, mardi. Mais le Serbe, qui s’était opposé à la vaccination obligatoire et dont le statut vaccinal est inconnu, a finalement déchanté. Le Serbe était déjà dans le collimateur de la classe politique australienne depuis qu’il a annoncé avoir obtenu une dérogation médicale pour participer à l’Open d’Australie (17-30 janvier).

Cette nouvelle avait provoqué l’ire des Australiens, qui ont vécu de longs mois jalonnés de restrictions et de quarantaines. Une réaction qui a obtenu le soutien de Rafael Nadal.

«Beaucoup de familles ont beaucoup souffert ces deux dernières années à cause de la pandémie, a déclaré le Majorquin. C’est normal que les gens ici soient très frustrés par le cas (Djokovic), parce qu’ils ont traversé beaucoup de quarantaines très difficiles, et beaucoup de gens n’ont pas pu rentrer chez eux.»

(AFP)

Ton opinion