Roland-Garros: Rafael Nadal «franc-fou» contre la programmation
Actualisé

Roland-GarrosRafael Nadal «franc-fou» contre la programmation

Le Majorquin a joué la totalité de son match vendredi face à Martin Klizan au lieu de jeudi. Son adversaire Fabio Fognini, lui, a profité d'un jour de congé. De quoi mettre de travers Rafael Nadal, d'habitude courtois.

par
Grégory Beaud
Paris
Rafael Nadal a fait part de son mécontentement après le match.

Rafael Nadal a fait part de son mécontentement après le match.

La pluie qui a perturbé la journée de mercredi à forcé Rafael Nadal à attendre de nombreuses heures pour rien. Alors qu'il n'a pu faire que l'échauffement, il a vu la pluie interrompre définitivement le jeu. Programmé en match No 3 sur le court Suzanne Lenglen, «Rafa» n'a pas apprécié ce traitement qu'il juge déloyal. Jeudi, alors que le gaucher de Manacor s'escrimait, Fabio Fognini avait un jour de congé, puisqu'il s'était qualifié la veille en étant programme plus tôt dans la journée.

Rafael Nadal, à votre sortie du court, vous aviez l'air particulièrement agacé.

«Tout le monde sait que le programme d'hier n'était pas le bon. Le directeur du tournoi, les responsables qui prennent les décisions ont pris de mauvaises décisions. Je ne peux pas jouer le troisième match après un match de filles et un match d'hommes. Ca n'est pas juste. Aujourd'hui (ndlr: vendredi), j'ai passé presque 3 heures sur le court et mon prochain adversaire regardait la télévision dans les vestiaires. Et vous me demandez si c'est juste? Non, ça n'est pas juste!»

Comment allez-vous réagir?

«Il faut que je sois positif, que je sois prêt pour mon match de demain (ndlr: samedi). Mais évidemment, ça n'est pas comme cela que cela devrait être et j'espère qu'ils reconnaîtront leur erreur. Les filles jouent au meilleur des 3 sets. Pour elles, c'est un tournoi tout à fait normal. Si elles doivent jouer 2 jours d'affilée, peu importe, ça n'est pas très grave, alors que pour les hommes, c'est très différent.»

Comment les organisateurs ont justifié cela?

«Alors, l'excuse a été qu'il fallait qu'on fasse aussi jouer les matches de double. Je suis désolé, mais c'est une plaisanterie ou quoi ? Il y a une semaine encore pour jouer les doubles! On va protéger les joueurs de double? Alors, il faut que je m'engage pour les doubles, pour pouvoir jouer en priorité? Non, ça n'est pas une excuse valable pour pondre un tel programme. Bon, je ne vais pas continuer à en parler, car je vais être le méchant qui dit les choses, mais je pense que ça n'est pas juste.»

Comment vous sentez-vous physiquement?

«Je me sens bien. Mon adversaire est peut-être plus reposé que moi, mais je ferai tout ce qui sera en mon pouvoir pour être à 100%.»

Ton opinion