Italie : Raffaella Fico: «Balotelli me traque»
Actualisé

Italie Raffaella Fico: «Balotelli me traque»

La showgirl italienne, qui affirme que le footballeur est le père de son enfant, se dit harcelée au téléphone.

par
atk

«Je veux lancer un appel à Balotelli. Arrête de me téléphoner continuellement en pleine nuit. Je veux vivre ma grossesse avec sérénité». Raffaella Fico a accusé le footballeur italien de persécution lors d'une interview à la revue italienne «Diva e Donna».

«Mario m'a appelée plus de trente fois, même après une heure du matin. Je pensais que c'était pour savoir comment j'allais, mais il ne fait que de me crier dessus. Il hurle pour me stresser psychologiquement. Je pense que c'est son jeu. Je lui demande du respect. Si ce n'est pas pour moi, au moins pour notre fils que je porte en moi.»

L'Italienne a également affirmé avoir été «humiliée» par le test de paternité demandé par Mario Balotelli. «Mario sait bien que c'est le sien. Mais je me réjouis de le faire (le test n.d.l.r.). Mais seulement une fois que l'enfant sera né. Maintenant, ça serait trop dangereux. Il m'a beaucoup déçue. Je ne retournerai plus avec lui. Mais je ne m'attends pas à ce qu'il abandonne son enfant pour autant. Il rappelle toujours qu'il a été abandonné étant petit: 'il sait ce que ça signifie'.»

Voyage annulé

Le magazine révèle également que Raffaella Fico a dû renoncer à la dernière minute à une croisière pour ne pas mettre en danger la vie du bébé. «J'ai eu un malaise. Je me suis immédiatement rendue chez ma gynécologue qui m'a déconseillé de partir et m'a recommandé de rester tranquille. J'ai eu très peur, mais maintenant je vais bien.»

Ton opinion