Actualisé

Lausanne - mercredi 8 - samedi 11Ragga et reggae vont enflammer le Metropop

L'incontournable Metropop Festival se déroule cette fin de semaine en quatre endroits de la capitale vaudoise.

Véritable fer de lance de la manifestation, la traditionnelle soirée reggae de vendredi soir va faire beaucoup de remous à Bel-Air et s'annonce comme un des points culminants du festival. Immanquables, valeurs sûres et véritables fédérateurs du ska-reggae oldschool, les Gladiators raviront les amateurs de musique authentique et habitée. Le trio déverse un flot de soleil venu de Kingston et pose les jalons du genre avec une énergie inépuisable depuis la fin des années 1960.

Notez que le charismatique fondateur de la formation Albert Griffith ne sera pas présent pour des raisons de santé, mais l'affaire reste de famille puisque c'est son fils Al qui le remplacera. Autre fer de lance de la scène reggae, le Jamaïquain Anthony B, fier défenseur de la cause africaine, viendra nous présenter son dernier album, «Gather And Come», tout juste sorti fin septembre. Le Suisse Kamilean assurera quant à lui la première partie de soirée.

Le reste du festival fait également la part belle aux têtes d'affiche. Le légendaire père du «turntablism» Grand Master Flash sera jeudi au D!, alors que Les Docks accueilleront vendredi les Suisses Reverse Engineering précédant High Tone et EZ3kiel, qui nous montreront de quel bois se chauffe la scène lyonnaise. Samedi, Lilly Allen, The Servants et Ayo apporteront leur pierre à l'édifice Metropop.

Arnaud Di Clemente

Metropop festival, mercredi 8 - samedi 11

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!