Italie: Raid du fisc au coeur de la station de luxe
Actualisé

ItalieRaid du fisc au coeur de la station de luxe

«Priorité nationale», la chasse aux fraudeurs continue. Dernière cible: les vacanciers et les commerces de
la très chic Cortina d'Ampezzo.

par
arg/atk

C'est une véritable opération coup-de-poing qu'ont menée 80 inspecteurs, les 30 et 31 décembre. Premier objectif des fonctionnaires: les voitures de luxe garées dans les rues de la station huppée. Comparant le prix des 251 grosses cylindrées aux déclarations d'impôts de leur propriétaires, ils ont constaté que 42 véhicules appartenaient à des contribuables déclarant moins de 30000 euros (35000 fr.) de revenus annuels, selon le «Corriere del Veneto». D'autres véhicules haut de gamme étaient enregistrés au nom d'entreprises en déficit ou affichant des revenus bruts de moins de 50000 euros. Les agents ont également passé au peigne fin les commerces de Cortina. Là encore, des surprises les attendaient.

En surveillant certains restaurants une journée entière, ils ont constaté que les établissements enregistraient des chiffres d'affaires jusqu'à quatre fois plus élevés que ceux déclarés pour le même jour de 2010. Pour une boutique de luxe, la différence allait même de 1 à 5. Prenant la défense des commerçants, le maire de la commune s'est indigné d'un raid qui «ne respecte pas le travail» de ses administrés, «sous pression en cette période de l'année».

Ton opinion