Bosnie-Herzégovine: Raids sur les maisons de proches de Ratko Mladic
Actualisé

Bosnie-HerzégovineRaids sur les maisons de proches de Ratko Mladic

Les troupes européennes fouillaient vendredi les maisons de deux hommes dans le nord-est de la Bosnie et qui pourraient avoir des liens avec l'ex-général Ratko Mladic, inculpé de génocide et toujours en fuite.

La force européenne a précisé que ses hommes perquisitionnaient les demeures de la famille de Rajko et Radoslav Banduka dan le village de Bijeljina. Rajko Banduka est un ancien allié militaire de Mladic.

Chef militaire des Serbes de Bosnie pendant la guerre (1992-95), Mladic a été inculpé de génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) en 1995. Avec l'ancien dirigeant serbe de Croatie Goran Hadzic, il fait partie des deux derniers suspects recherchés par le TPIY, basé à La Haye aux Pays-Bas.

Mladic et Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, ont été inculpés de génocide par le TPIY pour avoir orchestré le massacre de 8.000 musulmans bosniaques dans l'enclave de Srebrenica à la fin du conflit et pour le siège de Sarajevo, la capitale bosniaque.

Le TPIY estime que Ratko Mladic se cache toujours dans la capitale serbe de Belgrade sous la protection de ses frères d'arme mais qu'il est encore en contact avec ses partisans en Bosnie. (ap)

Ton opinion