Actualisé 18.11.2018 à 16:38

Banque

Raiffeisen demande de l'argent à Pierin Vincenz

Un accord controversé entre Pierin Vincenz et Investnet concerne un montant d'au moins 40 millions.

Pierin Vincenz a passé trois mois en prison, au printemps 2018.

Pierin Vincenz a passé trois mois en prison, au printemps 2018.

Keystone

Le groupe bancaire Raiffeisen veut récupérer l'argent investi dans Investnet auprès de son ancien patron Pierin Vincenz. Tous les contrats entre la Raiffeisen, les deux fondateurs d'Investnet et Pierin Vincenz remontant jusqu'à 2012 sont contestés.

L'accord controversé concerne un montant d'au moins 40 millions de francs, a indiqué le porte-parole de la Raiffeisen, Dominik Chiavi, revenant sur une information de la «SonntagsZeitung». Tous les contrats seraient nuls, parce que Pierin Vincenz a trompé la Raiffeisen. La banque souhaitait investir dans les PME suisses via Investnet.

En partie à cause de l'acquisition d'Investnet, Pierin Vincenz a été placé en détention provisoire pendant trois mois au printemps dernier. Le parquet de Zurich mène une enquête pénale contre l'ancien PDG de Raiffeisen, soupçonné de relations commerciales déloyales.

Un paiement caché

En 2011, la Raiffeisen a négocié une acquisition avec les fondateurs d'Investnet. Les négociations ont été menées par un consultant et ami de Pierin Vincenz. Celui-ci a essayé en même temps de participer à Investnet. Après la prise de contrôle et l'échange d'actions, le consultant aurait versé 2,9 millions de francs à Pierin Vincenz.

On soupçonne qu'il s'agit d'un paiement caché provenant du produit de la vente d'Investnet. La Raiffeisen n'en dit pas plus, selon leur porte-parole, en raison de la procédure pénale en cours. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!