Banques: Raiffeisen voit son bénéfice bondir

Actualisé

BanquesRaiffeisen voit son bénéfice bondir

Raiffeisen a poursuivi sa croissance au premier semestre 2011.

Le troisième groupe bancaire helvétique et acteur majeur du marché hypothécaire a vu son bénéfice net bondir de 12% par rapport à la même période de 2010, à 340 millions de francs. L'afflux de clients et sociétaires s'est prolongé.

Le résultat brut s'est pour sa part affiché à 503 millions de francs, progressant de 9,3% en l'espace d'un an, a précisé mercredi le groupe établi à St-Gall. Les revenus ont grimpé de 5,1% à 1,256 milliard, alors que les charges sont demeurées sous contrôle, présentant une croissance de 2,5% à 753 millions.

Si les coûts d'exploitation sont restés pratiquement stables à 220 millions de francs, ceux liés au personnel se sont accrus à 533 millions. La hausse reflète l'augmentation de l'effectif du groupe au regard des six premiers mois de l'an passé. A fin juin, Raiffeisen employait au total 9620 collaborateurs, un chiffre néanmoins en repli de 0,4% par rapport à fin 2010.

Principales sources de revenus du groupe bancaire organisé en coopératives régionales, les opérations d'intérêts ont généré des recettes de 1,04 milliard de francs, 6,3% de plus qu'un an auparavant. Alors que les affaires de négoce ont stagné à 66 millions, celles liées aux titres ont fléchi de 2,6% à 117 millions, conséquence de la situation tendue sur les marchés financiers durant le deuxième trimestre.

Prudence dans l'octroi de crédits

Sur la période sous revue, Raiffeisen estime avoir consolidé son premier rang dans le marché hypothécaire pour les particuliers. A fin juin, l'ensemble des prêts immobiliers accordés, principalement pour la construction de logements privés, culminait à 124 milliards de francs, 3,7% de plus qu'à l'issue de 2010.

Eu égard aux avertissements répétés de la Banque nationale suisse (BNS) concernant le marché hypothécaire, le groupe st-gallois précise maintenir une politique d'octroi de crédit rigoureuse et stricte. Conséquence du bas niveau historique des taux d'intérêts, la part des hypothèques à taux fixe s'est hissée à 82% de l'ensemble.

A l'issue du semestre, le total des prêts à la clientèle se montait à 131,6 milliards de francs, en expansion de 3,4%. Séduisant de nouveaux clients, Raiffeisen recensant plus de 3,5 millions de personnes détenant un compte, l'établissement a vu l'afflux d'argent vers ses caisses se poursuivre.

Les avoirs des clients ont augmenté de 2,4 milliards de francs ( 2,1%) à 118,9 milliards, dont 88 milliards ( 1,9%) pour les dépôts d'épargne et d'investissement. A fin juin, le total du bilan du groupe se montait à 151,69 milliards, 4,45 milliards de plus qu'à la fin de 2010.

Nombre de sociétaires en hausse

Parallèlement à l'afflux de nouveaux clients, le nombre de sociétaires a poursuivi son essor, dépassant pour la première fois les 1,7 million (1'712'566 très précisément). En cinq ans, Raiffeisen en a attiré 370'000.

Evoquant ses perspectives, Raiffeisen indique vouloir poursuivre les orientations stratégiques engagées. Le numéro trois bancaire helvétique entend donner la priorité à l'extension de son réseau d'agences dans les agglomérations et à la consolidation des activités avec la clientèle entreprises.

(ap)

Ton opinion