Actualisé 08.02.2008 à 07:33

Rama Yade dénonce «les charognards» qui s'en prennent à Nicolas Sarkozy

La secrétaire d'Etat chargée des Droits de l'Homme Rama Yade a violemment critiqué vendredi les «charognards» qui s'en prennent à Nicolas Sarkozy, «parce qu'ils n'ont pas accepté qu'il préside aux destinées de ce pays».

«Ce qui me frappe c'est l'extrême violence des attaques contre le président de la République. Des attaques personnelles, ciblées, que je trouve indignes et infamantes», a déclaré Rama Yade sur RTL, en allusion à la presse. «On a l'impression de voir des charognards qui ont humé l'odeur de leur proie et qui fondent sur lui et qui s'acharnent».

Evoquant «une véritable chasse à l'homme», la secrétaire d'Etat chargée des Droits de l'Homme a estimé qu'on a «tout oublié du choix démocratique des Français: ces gens qui veulent la peau de Nicolas Sarkozy sont des gens qui veulent leur revanche, parce qu'ils n'ont pas accepté qu'il préside aux destinées de ce pays».

«Il n'y a de retenue à rien, il n'y a plus de morale, personne ne recul devant aucune bassesse, devant aucun scrupule», a déploré Rama Yade. «Il faut arrêter d'attenter à l'honneur d'un homme, en le ciblant personnellement tous les jours, par des attaques basses et infamantes» contre «sa vie privée».

Et de souligner que «ce qui arrive aujourd'hui, ce qu'on lui fait subir on ne l'a fait subir à aucun autre président même personnalité politique».

Jugeant qu'»on est quand même tombé très bas», Rama Yade a assuré que «le gouvernement respecte la presse» mais «il y a une certaine déontologie, à la liberté doit correspondre une certaine forme de responsabilité». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!