«Ramener les homosexuels sur le droit chemin»
Actualisé

«Ramener les homosexuels sur le droit chemin»

COIRE – Le nouvel évêque fait une lecture littérale de la Bible et provoque l'ire des homosexuels suisses.

Vitus Huonder, 65 ans, élu évêque de Coire la semaine dernière, a un discours très clair sur l'homosexualité: «L'amour homosexuel est un péché. C'est écrit dans la Bible.» Selon une information de Blick, il ne souhaite pas rejeter les gays et les lesbiennes, mais plutôt les remettre dans le droit chemin. Les associations gays et lesbiennes du pays sont horrifiées par ces propos. Brigitte Röösli, coprésidente de l'association suisse des lesbiennes, LOS, témoigne «Je n'ai pas choisi d'être lesbienne, je suis née ainsi. Je n'ai pas l'impression d'être sur la mauvaise pente. Ce discours sous-entend que nous sommes malades et ce n'est pas le cas.» Moël Volken, de l'organisation Pink Cross, est quant à lui amer: «L'Eglise ne veut pas comprendre que les relations homosexuelles ne sont pas réduites à l'aspect charnel, mais qu'il s'agit aussi d'amour et de sentiments. Nulle part dans la Bible, il est écrit que l'amour est interdit.» Selon une recherche menée aux Etats-Unis, la prêtrise serait la profession qui compte le plus d'homosexuels. Le théologien américain Richard Sipe estime qu'en moyenne un prêtre sur quatre serait gay. Mais l'Eglise n'est pas prête à l'entendre. Kari Bürgler, ancien curé, a fait son coming out il y a cinq ans. Huit jours plus tard, il était destitué. Par ailleurs, Vitus Huonder est contre la présence des femmes dans les rangs de l'Eglise, le sexe avant le mariage, l'avortement et le mariage des prêtres.

Elisabeth Foster

Ton opinion