Metal: Rammstein poursuit l'Etat allemand
Actualisé

MetalRammstein poursuit l'Etat allemand

L'album «Liebe ist für alle da» du groupe s'était brièvement retrouvé mis à l'index en 2009.

Le chanteur de Rammsteint, Till Lindemann, lors du Wacken Open Air en août 2013.

Le chanteur de Rammsteint, Till Lindemann, lors du Wacken Open Air en août 2013.

photo: Keystone

Le groupe de métal allemand Rammstein réclame 72'000 francs à l'Etat allemand. Il s'agit de dédommagement pour la mise à l'index provisoire de leur dernier album «Liebe ist für alle da» en 2009.

L'office fédéral de protection de la jeunesse avait en effet signalé le titre «Ich tu dir weh» (je te fais mal) ainsi qu'une image dans le livret de l'album, qualifiée de «brutale» et d'«immorale», comme l'explique le Bild.

La décision avait été levée six mois plus tard par les tribunaux administratifs de Münster et de Cologne. Le problème, c'est que le groupe avait déjà ordonné la destruction de 85'000 galettes, raison pour laquelle il se tourne maintenant contre l'Etat allemand.

Le procès devrait démarrer cet été 2016 à Bonn mais les experts se posent la question de savoir pourquoi le groupe a tellement attendu avant de porter plainte. «Liebe ist für alle da», pourtant censuré et épuré, a connu un grand succès en Allemagne avec plus d'un million de copies vendues ce qui a valu à Rammstein un double disque de platine outre-Rhin.

Rammstein «Ich tu dir weh»

(NewsXpress)

Ton opinion