Actualisé

Rançons controversées

Malgré leurs dénégations, la France, l'Allemagne et l'Italie auraient payé secrètement 45 millions de dollars (près de 55 millions de francs) pour obtenir la libération de neuf de leurs ressortissants enlevés en Irak, affirme hier le Times.

Le quotidien londonien précise qu'il a pu avoir accès à des documents probants auprès de responsables de la sécurité irakienne à Bagdad.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!