Actualisé 26.04.2016 à 14:50

ValaisRandonneurs «miraculés» après deux nuits au froid

Quatre Belges se sont perdus sur un glacier, samedi. Après une première nuit, deux sont allés chercher des secours. Les deux autres ont été récupérés lundi.

de
mkm/comm
photo: Kein Anbieter/Air Glacier

«Deux randonneurs miraculés»: c'est en ces termes qu'un communiqué d'Air Glacier qualifie deux Belges d'une trentaine d'années qui ont passé quarante-huit heures dans le froid et la tempête avant d'être sauvés.

Samedi, accompagnés de deux autres compatriotes, ils sont partis d'Italie dans le but de rejoindre le refuge des Bouquetins, du côté suisse des Alpes. Arrivés sur le Haut Glacier de Tsa de Tsan, ils ont perdu leur chemin dans le brouillard et ont été contraints de bivouaquer près du col des Bouquetins à 3300 mètres d'altitude. A ce moment-là, la température avoisinait les -16°C, avec un vent violent de près de 60 km/h.

Le lendemain matin, après avoir passé la nuit dehors sans réellement savoir où ils se trouvaient, deux des quatre randonneurs ont quitté le bivouac afin d'aller donner l'alarme. Ils sont parvenus à rejoindre la cabane de Bertol en début de soirée.

Les secours ont été alertés peu avant 19h. Une heure plus tard, deux guides et un médecin-guide ont pu être déposés par hélicoptère près de Plan Bertol, dans le secteur où aurait dû passer la Patrouille des Glaciers, annulée. Ils ont mené des recherches terrestre en peaux de phoque toute la nuit. Malgré le renfort de quatre autres guides, les secours ne sont pas parvenus à localiser les deux disparus.

Grâce à une fenêtre météo favorable, un hélicoptère a réussi a repérer les deux randonneurs belges au col des Bouquetins lundi matin et à les évacuer, sains et saufs, vers l'hôpital de Sion pour des contrôles.

Le communiqué d'Air Glacier souligne l'excellent travail qui a été accompli, parlant de «recherches très difficiles menées dans des conditions extrêmes».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!