Actualisé 06.05.2016 à 17:00

VaudRandos de l'Ascension, la Rega n'a pas chômé

La base lausannoise de la garde aérienne suisse de sauvetage a dû intervenir par trois fois jeudi pour porter secours à des randonneurs mal pris.

de
mkm

Trois hélitreuillages: c'est le bilan de la base Rega de Lausanne pour la seule journée de jeudi. Il faut dire que la météo agréable de ces derniers jours associée au congé de l'Ascension incitent aux activités en plein air. Et sur le terrain, une randonnée peut parfois présenter des imprévus.

C'est, à eu de choses près, le scénario identique qui s'est déroulé près de la Dent de Morcles et aux Rochers-de-Naye. A chaque fois, les infortunés se sont retrouvés bloqués dans leur parcours, à des endroits rocheux, inaccessibles par voie terrestre. Dans le premier cas, comme l'explique la Rega dans un communiqué, le randonneur a pu alerter les secours via son application mobile d'urgence et ainsi fournir les coordonnées précises de sa position. Le second a, par téléphone, pu guider l'équipage jusqu'à lui. Tous deux ont été évacués à l'aide du triangle de montagne.

Au crépuscule, vers 19h30, une marcheuse a fait une chute et s'est blessée dans une forêt des environs de Baulmes, là aussi en terrain scabreux. En contact téléphonique avec son époux, l'équipage a pu identifier sa position. La manœuvre était rendue délicate par le nombreux bois mort susceptible de s'écrouler, indique la Rega.

Plus tard, l'hélicoptère de l'équipage lausannois a en outre acheminé du matériel aux secours affairés à dégager une spéléologue de sa mauvaise posture à la Grotte aux Fées, à Vallorbe. Elle a pu rejoindre la sortie vers 6h vendredi matin.

La Rega rappelle l'utilité de télécharger, gratuitement, son application pour smartphone. Grâce à elle, la centrale d'intervention reçoit automatiquement les coordonnées de la personne à secourir.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!