Rantanplan rate son test et laisse filer la drogue
Actualisé

Rantanplan rate son test et laisse filer la drogue

A Tokyo, un chien renifleur n'a pas retrouvé un bloc de cannabis dissimulé par les douaniers dans la valise d'un voyageur, choisie au hasard. Le hic: plus personne ne savait de quelle valise il s'agissait!

Un passager débarquant à l'aéroport de Narita, près de Tokyo, a récupéré à son insu du cannabis, qu'un chien renifleur a été incapable de retrouver lors d'un test organisé par les douaniers japonais. La drogue, placée dans une boîte en métal enveloppée dans du papier journal, avait été dissimulée dans une valise choisie au hasard. «Le chien n'a pas pu la retrouver et le douanier a oublié dans quel bagage il l'avait mis», a déclaré une porte-parole du bureau des douanes. «Si, par hasard, un passager la retrouve dans son bagage, nous lui demandons de nous la rapporter», a ajouté la porte-parole.

Les 142 grammes de cannabis égarés valent un million de yens (près de 10 000 fr.). Le douanier gaffeur, qui a été réprimandé, a dit qu'il savait qu'utiliser des sacs de passagers pour ce genre de test est strictement interdit, mais qu'il l'avait fait pour «améliorer les capacités du chien renifleur». Le Japon interdit toutes les drogues, condamnant même à la prison des personnes arrêtées avec de petites quantités de cannabis.

(afp)

Ton opinion