Internet: Rap sur Maëlys: «J'ai écrit comme si c'était ma fille»
Actualisé

InternetRap sur Maëlys: «J'ai écrit comme si c'était ma fille»

Une chanson en hommage à la petite Maëlys cartonne sur Facebook, où elle a été vue plus de 400'000 fois.

par
JZ

«J'ai écrit comme si c'était ma fille, comme un cri du coeur», confie Mone Lakame à 20 Minutes France.

Le 16 février, au lendemain des aveux de Nordahl L., ce rappeur amateur, «pris aux tripes» par l'histoire de la petite Maëlys, se met à écrire une chanson hommage qu'il enregistre dans son petit studio. «On a vécu cette histoire comme si on y était, seconde par seconde. Je suis papa d'un petit garçon et j'ai eu l'impression qu'à travers Maëlys, on kidnappait mon fils», explique-t-il. Le rappeur partage ensuite la vidéo sur sa page Facebook.

«Je ne voulais pas créer de malentendus»

Six jours plus tard, le clip a été vu plus de 400'000 fois sur le réseau social. Un véritable buzz auquel l'intéressé ne s'attendait visiblement pas. «J'ai même hésité à la mettre en ligne sur ma page. Je me demandais si ce n'était pas déplacé comme la petite n'est plus là. Je ne voulais pas créer de malentendus pour surfer sur ce drame, assure-t-il. Je me suis dit que ça resterait dans mon groupe d'amis.»

Affaire Maëlys: l'avocat de Nordahl parle

Nordahl L. a reconnu avoir tué la fillette, le 14 février 2018.

Et si l'on pouvait s'attendre à des réactions hostiles de la part d'internautes, c'est finalement tout l'inverse qui s'est produit, puisque même la mère de Maëlys a partagé la publication. «Je ne m'y attendais vraiment pas. Mais je suis ravi si Maëlys peut continuer d'exister à travers des actions comme celle-ci», explique le rappeur.

Affaire Maëlys: le procureur s'exprime

Nordahl L. a reconnu avoir tué la fillette, le 14 février 2018.

Ton opinion