Rappel de jouets: Mattel présente ses excuses à la Chine
Actualisé

Rappel de jouets: Mattel présente ses excuses à la Chine

Mattel a présenté ses excuses vendredi à la Chine concernant le rappel de nombreux jouets fabriqués dans ce pays, affirmant que la plupart d'entre eux étaient défectueux en raison d'un défaut de conception chez Mattel, et non de la fabrication chinoise.

La société américaine a ajouté qu'elle avait rappelé plus de jouets chinois affichant de trop grandes quantités de peinture au plomb qu'il était nécessaire.

Thomas Debrowski, vice-président de Mattel, a fait cette déclaration lors d'une rencontre avec le chef de l'agence chinoise de contrôle-qualité, Li Changjiang, lors d'une rencontre dans les bureaux de ce dernier à Pékin.

«Mattel assume l'entière responsabilité de ces rappels et s'excuse personnellement auprès de vous, les Chinois, et à tous vos clients qui reçoivent les jouets», a affirmé M. Debrowski.

Pour la «grande majorité de ces produits qui ont été rappelés, c'était le résultat d'un défaut de conception chez Mattel, et non un défaut de fabrication provenant de la Chine», a-t-il ajouté.

A trois reprises, cet été, Mattel a ordonné le rappel de plusieurs millions de jouets fabriqués en Chine, dont des accessoires de poupée Barbie, évoquant une présence trop importante de peinture au plomb.

AP

Ton opinion