Actualisé 11.01.2016 à 19:17

Etats-UnisRappel sur des McLaren valant un million de dollars

Même les voitures haut de gamme peuvent avoir des soucis. Dans le cas de la P1, le problème se situe au niveau d'une attache du capot.

La McLaren P1, lors de sa présentation au Salon de Genève 2013.

La McLaren P1, lors de sa présentation au Salon de Genève 2013.

photo: Keystone

L'agence de sécurité routière américaine NHTSA a annoncé lundi une opération de rappel sur des voitures McLaren P1, vendues plus d'un million de dollars, car le capot peut s'ouvrir lorsque le véhicule est en mouvement.

«Si le capot s'ouvre lorsqu'on conduit, le risque d'accident augmente» indique, sobrement, la NHTSA dans un communiqué.

Les McLaren P1 sont capables d'atteindre une vitesse de près de 400 km/h. Vendus plus d'un million de dollars (un million de francs suisses), seuls 375 exemplaires de la P1 ont été produits, de 2013 à 2015. La voiture est un modèle hybride (essence/électricité) dont la technologie s'inspire de la Formule 1.

Les concessionnaires remplaceront, sans frais, une des attaches du capot, précise la NHTSA.

Ironie du sort, le fondateur de McLaren, le Néo-Zélandais Bruce McLaren, s'était tué en 1970 en essayant un prototype de compétition dont le capot arrière s'était décroché à pleine vitesse. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!