Etude: Rappeurs américains pas si sots que ça
Actualisé

EtudeRappeurs américains pas si sots que ça

Un scientifique a comparé la richesse du vocabulaire des rappeurs stars à celle de William Shakespeare.

par
Julien Delafontaine

Le scientifique new-yorkais Matt Daniels s'est livré à une étonnante étude. Lassé d'entendre que les stars du hip-hop avaient un vocabulaire limité, il a élaboré une méthode complexe permettant de quantifier le nombre de mots différents utilisés par les principaux rappeurs américains. Surprise!

De l'analyse de leurs morceaux, il ressort qu'Outkast, Redman, GZA et Roots, pour ne citer qu'eux, ont un lexique plus riche que celui de Shakespeare: pour certains, plus de 6000 mots contre les 5170 utilisés par le dramaturge dans ses œuvres. Tout aussi croustillant: 2Pac, Kanye West, 50 Cent, Drake ou Wiz Khalifa sont à l'autre bout du classement avec moins de 4000 termes.

Ton opinion