Zurich: Rassemblement dispersé par la police: «Ils criaient Heil Hitler»

Publié

ZurichRassemblement dispersé par la police: «Ils criaient Heil Hitler»

Une cinquantaine de néonazis avaient loué un refuge près de Zurich. La police est intervenue et a encadré l’événement après avoir fait partir une vingtaine de participants.

Après l’intervention de la police, la situation est restée calme.

Après l’intervention de la police, la situation est restée calme.

20min/Lecteur-reporter

Cela aurait pu n’être qu’une simple fête organisée dans une cabane de forêt, dans la commune de Rüti, près de Zurich, avec de la musique à plein volume. Mais quand les riverains ont entendu des «Heil Hitler», ils se sont dit que le rassemblement n’était pas anodin. Samedi soir, la police a été avertie aux alentours de 21h que des extrémistes de droite se réunissaient dans le refuge «et que des infractions seraient peut-être commises».

Elle a dépêché des patrouilles sur place et a procédé à des contrôles. Au total, 55 personnes étaient présentes. «Une vingtaine d’entre elles ont été renvoyées», dit la police. «La trentaine d’autres n’ont pas pu l’être en raison de leur incapacité de conduire», ajoutent les forces de l’ordre, qui ont alors décidé de les laisser dormir sur place tout en s’assurant à plusieurs reprises que la situation restait sous contrôle.

Des chants racistes

Nos collègues de «20 Minuten» ont pu écouter des enregistrements de la soirée avant qu’elle soit interrompue. On y entend les participants chanter des chansons aux paroles antisémites et racistes et crier des slogans nazis. «On a entendu un homme crier au micro aux participants qu’ils ne devaient pas prendre de photos ni de vidéos de la soirée», raconte une riveraine. «Nous avions peur que la situation ne dégénère», dit un autre.

La police confirme que les participants étaient tous des Suisses et des Allemands âgés de 22 à 56 ans. L’intervention s’est terminée peu après minuit.

(ywe)

Ton opinion